La Floride intente des poursuites pour relancer les croisières aux États-Unis – l’ASTA applaudit !


La Floride intente des poursuites pour relancer les croisières aux États-Unis – l’ASTA applaudit !
Pax Global Media

Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, a annoncé que son État intentait un recours contre l’Administration Biden afin de pouvoir relancer immédiatement les croisières aux États-Unis en toute sécurité.

LIRE PLUS – Les CDC laissent entendre que les croisières américaines pourraient être possibles cet été 

« Nous ne croyons pas que le gouvernement fédéral a le droit de mettre en veilleuse une industrie importante pendant plus d’un an en se fondant sur très peu de données probantes. Et je pense que nous avons de bonnes chances de réussir », a déclaré M. DeSantis.

La plainte a été déposée par la procureure générale de l’État, Ashley Moody, contre le Département de la santé et des services sociaux et contre les CDC (Centers for Disease Control and Prevention) des États-Unis.

La Floride intente ces procédures alors que plusieurs compagnies de croisières et associations professionnelles demandent la reprise des croisières au départ des ports américains, et tandis que la vaccination progresse.

Pour contourner l’ordonnance des CDC qui interdit ces croisières, plusieurs compagnies ont entrepris d’offrir des croisières (pour passagers vaccinés) au départ d’autres pays dans les Caraïbes et en Europe.

« Notre recours vise à mettre fin à cet abus de pouvoir fédéral pour permettre aux Floridiens de retourner au travail et de voyager en toute sécurité », a expliqué Ashley Moody dans une déclaration.

L’ASTA soutient la démarche de la Floride

Par voie de communiqué, l’Association des conseillers en voyages des États-Unis (ASTA) a exprimé son soutien à la démarche de la Floride.

« Les 150 000 conseillers touristiques américains sont le canal de vente mondial de l’industrie des croisières. Par conséquent, nous sommes solidaires des sénateurs américains Rubio, Scott, Murkowski et Sullivan et de nos partenaires de la CLIA qui demandent des mesures immédiates et nous exprimons notre soutien à la poursuite intentée par le gouverneur DeSantis pour annuler immédiatement l’ordonnance des CDC », a déclaré Zane Kerby, président et chef de la direction de l’ASTA.

M. Kerby souligne que les protocoles rigoureux des compagnies de croisières ont fait leurs preuves en Asie et en Europe où, sur 400 000 passagers, on n’a rapporté que 50 cas d’infection à bord (un taux extrêmement bas) et zéro décès.

Une position déconcertante, arbitraire et capricieuse

« Nous trouvons la position des CDC concernant les croisières déconcertante, étant donné que presque toutes les autres activités de groupe que l’on peut envisager – de la participation à des événements sportifs aux dîners à l’intérieur des restaurants, en passant par la visite de cinémas et de salles de sport, sans oublier les voyages par avion et les séjours à l’hôtel… – ont déjà repris en toute sécurité, avec l’exigence de port du masque et les protocoles de distanciation sociale en place », souligne Zane Kerby.

Le président de l’ASTA juge donc « arbitraire et capricieuse » la position des CDC, qui permettent aux Américains de voler avec les compagnies aériennes, mais pas de naviguer à bord des compagnies de croisières, bien que ces dernières aient mis en place des protocoles rigoureux et proposent des installations médicales de pointe et du personnel médical à leur bord.

 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur