Jeudi,  24 septembre 2020  13:08

« Il y a un avenir fantastique dans la croisière fluviale » : AmaWaterways présente son plan de relance


« Il y a un avenir fantastique dans la croisière fluviale » : AmaWaterways présente son plan de relance
Christine Hogg

Christine Hogg est éditrice adjointe au contenu numérique. Avant son arrivée chez PAX, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en journalisme à l'Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme, elle a écrit pour plusieurs publications de voyage tout en parcourant le monde: la plus longue dura trois semaines en Europe et la plus courte seulement 16 heures en Islande.

Le 4 août, AmaWaterways a tenu sa toute première conférence de presse mondiale virtuelle, intitulée « Ouvrir la voie à un retour en croisière fluviale » (« Leading the Way for a River Cruise Comeback »).

LIRE PLUS : AmaWaterways reprend ses activités de croisières fluviales en Europe

Janet Bava, directrice du marketing de la compagnie a animé la discussion avec Kristin Karst, cofondatrice et vice-présidente exécutive, Rudi Schreiner, cofondateur et président, et Gary Murphy, copropriétaire et vice-président principal des ventes.

Les conseillers en voyages ont été invités à poser leurs questions, auxquelles ils ont répondu à tour de rôle.

« Ce sont des temps difficiles, mais après chaque période difficile, il y a une opportunité », a déclaré Kristin Karst.

Mise à jour globale

Le marché américain représente environ 85% des clients d'AmaWaterways.

Dans l'état actuel des choses, cependant, les Américains sont actuellement confrontés à certaines des restrictions de voyage les plus strictes de toutes, en raison du nombre élevé de cas de COVID-19 actifs à travers le pays.

« Nous avons dû prendre la décision de suspendre nos programmes réguliers de croisières fluviales en Europe, en Asie et en Afrique jusqu'au 30 septembre 2020 », a déclaré Kristin Karst. « Nos décisions commerciales ont toujours été guidées par l'honnêteté, la flexibilité, la pensée créative et surtout, l'optimisme et l'ouverture pour essayer de nouvelles choses, et c'est ainsi que nous est venue une nouvelle entreprise qui nous a permis de devenir la première compagnie de croisières fluviales basée aux États-Unis. pour lancer notre saison 2020 de croisières fluviales sur le Rhin le 5 juillet, avec notre belle AmaKristina, en collaboration avec un tour opérateur allemand. »

D'AmaWaterways : Kristin Karst, co-fondatrice et vice-présidente exécutive, Rudi Schreiner, co-fondateir et président.

Grâce à ce partenariat, AmaWaterways a pu mettre en place de nouveaux protocoles de sécurité, tout en exploitant un marché local jamais vu auparavant.

La question la plus posée, selon Kristin Karst, était la curiosité de savoir à quoi ressemblera la croisière fluviale, tout en respectant les nouveaux protocoles de santé et de sécurité à bord.

« Malgré les masques faciaux, l'équipage a trouvé de nouvelles façons d'établir une relation chaleureuse avec nos clients en utilisant le langage corporel pour exprimer avec éloquence leur bonheur d'être de retour, en offrant un service merveilleux et en créant des souvenirs de vacances durables », assure-t-elle.

Prêt pour un rebond

Avant la COVID-19, la croisière fluviale était l'un des segments à la croissance la plus rapide de l'industrie des croisières.

« Nous avons une période de réservation vraiment merveilleuse pour 2021/2022, que nous avons ouverte il y a quelques mois », indique Rudi Schreiner. « Normalement, nous ne le ferions pas avant octobre, mais nous avons déjà eu beaucoup de demandes pour que les gens passent de 2020 [réservations] à 2021 et 2022. »

Selon lui, juin a été le mois le plus fort pour les réservations, dont certaines étaient des changements de réservation, mais aussi beaucoup de nouvelles réservations, signalant à l'entreprise que les gens étaient impatients de partir en croisière, et bientôt.

« Je pense que l'intérêt va porter sur le petit environnement de croisière; une chose à propos de la croisière fluviale est que vous naviguez dans un pays et que vous êtes toujours près du rivage », explique Rudi Schreiner. « S'il y a un incident, vous pouvez descendre tout de suite, car vous êtes dans les eaux locales », a-t-il ajouté, répondant aux préoccupations liées aux gros navires de croisière, dont certains ont toujours des membres d'équipage incapables de rentrer chez eux au milieu des restrictions de coronavirus.

L'AmaKristina.

Selon Rudi Schreiner, 58 navires naviguent actuellement sur les voies navigables européennes, le plus grand nombre sur le Rhin, suivi du Danube et des fleuves français, ainsi que du Douro.

L'AmaKristina, qui a repris sa commercialisation en juin, est « quasiment réservée jusqu'à la fin octobre », a-t-il ajouté.

« Pour l'année prochaine, nous voyons une très forte tendance de réservation vers des destinations moins connues, comme le bas Danube, et des pays comme la Roumanie et la Bulgarie, qui ne sont pas tellement à l'honneur », avoue Kristine Karst.

Le Danube et le Rhin sont toujours le produit le plus populaire d'AmaWaterways, mais Gary Murphy note que le retour en force de la France a fait de ses rivières des prétendants tout aussi intéressants pour la saison à venir.

« Il y a un avenir fantastique dans la croisière fluviale », ajoute Rudi Schreiner.

Soutien aux conseillers en voyages

Au cours des quatre derniers mois, AmaWaterways a tenté d'ajoute et d'aider la communauté des agents en restant engagé grâce à des initiatives amusantes telles que des nuits de croisière et des événements Sip n 'Sail.

Grâce à ces événements, les conseillers en voyages ont également eu la possibilité d'inviter leurs futurs clients, pour qu'ils puissent en apprendre davantage sur les différentes destinations, les navires et les protocoles de santé et de sécurité.

« C'est une question d'engagement, d'inspiration, de souvenirs et bien sûr de rêves », déclare Kristin Karst. « Alors que pour le moment nous ne vendons pas vraiment, nous plantons la graine, et c'est très important. »

LIRE PLUS : AmaWaterways lance une trousse à outils virtuelle pour les conseillers en voyages

Kristine Karst ajoute que la société avait réussi à garder intactes toutes ses équipes de réservation et de vente, ce qui permet aux conseillers en voyages de planifier facilement l'avenir, car ces relations n'ont pas été perdues.

« Nous sommes dans ce secteur depuis longtemps et nous avons traversé des défis, probablement pas aussi grands que la COVID-19, mais différents événements mondiaux qui ont eu un impact sur notre entreprise », ajoute Gary Murphy. « Nous reconnaissons que lorsque les choses se règlent, les affaires reviennent rapidement ... Tout aussi important, nous savons que les meilleures personnes avec qui travailler, ce sont nos partenaires conseillers en voyages, car ils savent où se trouve l'entreprise. »

AmaWaterways a installé des cloisons dans ses salons pour la sécurité des clients.

Qu'est-ce qui va changer ?

Actuellement, AmaWaterways joue avec l'idée de changer le style de restauration des passagers, notant que les buffets sont devenus un sujet controversé.

Rudi Schreiner indique que la société envisageait de créer des stations individuelles, ou éventuellement de supprimer complètement l'option buffet, mais rien n'a été confirmé.

AmaWaterways a également augmenté la quantité d'espace par passager à bord de ses navires.

D'autres mesures, telles que l'installation de séparateurs en plexiglas dans le salon et l'élimination du chant dans les divertissements à bord, ont été prises, tout comme un nouveau menu de service d'étage, qui permet aux clients de dîner sur le balcon pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner, bien que de nombreux clients continuent préfère visiter la salle à manger, a noté Karst.

Lorsque la clientèle nord-américaine et internationale reprendra, AmaWaterways proposera plus d'excursions, qui ne sont actuellement pas proposées aux clients allemands.

En ce qui concerne le nouveau produit, AmaWaterways met à l'honneur l'Égypte et son nouveau navire, l'AmaDhalia, un navire de 68 passagers qui transportera des passagers sur le Nil en septembre 2021.

La terrasse de la piscine de l'AmaDhalia, un navire de 68 passagers qui transportera des passagers sur le Nil en septembre 2021.

« Le navire se réserve très bien, et nous sommes déjà à plus de 65% réservés », indique Kristin Karst. « Nous avons même ajouté le mois de juin pour 2022; à l'origine, nous voulions arrêter la croisière en juin, juillet et août, à cause de la chaleur, mais la demande est si forte, que juin a été ajouté."

L'AmaDhalia offrira 18 cabines standard et 16 suites, aménagées dans le style luxueux et confortable qui fait la réputation d'AmaWaterways, ainsi que de nombreux espaces extérieurs.

Kristin Karst ajoute que l'Afrique restait une destination de croisière fluviale populaire et que la plupart des clients de la société qui ne pouvaient pas voyager cette année avaient transféré leurs réservations jusqu'en 2021 et au-delà.

Les mesures de santé et de sécurité en vidéo

Envie d'en savoir plus sur les nouvelles mesures de santé et de sécurité qu'AmaWaterways prend à bord ?

Regardez la vidéo ci-dessous (en anglais) !


Pour plus d'informations sur la nouvelle AmaDhalia, cliquez ici !

Pour toutes les autres actualités sur AmaWaterways, cliquez ici.

Indicateur