Émilie Giguère à la recherche de nouveaux défis


Émilie Giguère à la recherche de nouveaux défis
Émilie Giguère

Suspendue depuis juin en raison de la pandémie de COVID-19, Émilie Giguère ne retrouvera pas ses fonctions de directrice du développement des affaires chez Princess Cruises & Cunard, contrairement à ce qui était prévu.

LIRE PLUS – Princess Cruises : Émilie Giguère en pause jusqu’au 30 novembre 

La triste nouvelle lui a été communiquée hier (11 mars), en même temps qu’à ses deux collègues canadiens.

Émilie Giguère travaillait pour Princess depuis 4 ans. Elle aimait son travail. Elle aimait la compagnie et ses produits.

« C’est sûr que c’est triste. Mais en même temps, je comprends bien la situation. Je suis sûr que Princess aurait préféré nous garder en poste si cela avait été possible. Nous formions une belle équipe ! »

Professionnelle

Durant tout le temps de sa suspension, Émilie Giguère n’a jamais cessé d’alimenter sa page professionnelle, souhaitant assurer une présence en attendant son retour officiel (retardé à quelques reprises avant d’être annulé).

« Je trouvais important qu’une francophone continue d’informer les conseillers », explique-t-elle.

Très professionnelle, Émilie Giguère s’abstenait toutefois de s’ingérer dans les affaires de sa remplaçante officielle, Christine Kelly.

[Cette dernière demeure d’ailleurs celle à qui les pros québécois doivent s’adresser en cas de besoin, à ckelly@princesscruises.com, ou encore le chat de Polaronline.]

Émilie Giguère avoue trouver un peu dommage que la décision de Princess survienne alors qu’on commence à entrevoir la lumière au bout du tunnel, que la vaccination progresse et que les CDC cheminent vers la reprise des croisières…

« Il me semble que c’est un moment où il aurait fallu, au contraire, faire encore plus de bruit ! » lance-t-elle.

Ouverte et pragmatique

Désormais à la recherche de nouveaux défis, Émilie Giguère fait preuve d’ouverture… et de pragmatisme !

« Mon souhait le plus cher, évidemment, serait de rester dans le domaine du voyage. Mais on s’entend que présentement, les opportunités sont limitées. Alors, je vais essayer de trouver quelque chose que j'aimerai quand même. Mais je ne ferme pas du tout la porte à un retour dans le voyage. Pas du tout ! »

En fait, Émilie Giguère ne fermerait même pas la porte à un retour chez Princess si l’occasion se présentait…

Avant d’être directrice du développement des affaires chez Princess Cruises & Cunard, Émilie Giguère a travaillé comme représentante au développement des affaires pour Transat. Auparavant, elle avait notamment agi comme conseillère en voyages.

On peut joindre Émilie Giguère à milie.giguere@gmail.com ou au 514 212-4762.

Indicateur