Derek Lloyd devient VP, Ventes agences, Amérique du Nord de NCL


Derek Lloyd devient VP, Ventes agences, Amérique du Nord de NCL
Derek Lloyd
Pax Global Media

Auparavant directeur national des ventes de Norwegian Cruise Line au Canada, Derek Lloyd assume désormais les responsabilités de vice-président, Ventes agences, Amérique du Nord, pour la compagnie.

LIRE PLUS – NCL : Derek Lloyd nommé directeur des ventes nationales pour le Canada 

En entrevue avec PAX, Derek Lloyd explique que son nouveau rôle sera entièrement axé sur le canal des agences de voyages : « Nous avons plus que jamais besoin de nos partenaires », dit-il.

Officiellement en poste depuis le 1er janvier, Derek Lloyd, qui est basé à Toronto, se réjouit à la perspective de travailler en étroite collaboration avec ces partenaires, alors que l’industrie des croisières se prépare à une relance en 2021 après des mois de fermeture en raison de la pandémie de COVID-19.

« Comme toutes les autres compagnies de croisières, nos navires ne naviguent pas actuellement, mais nous avons bon espoir qu’ils le feront bientôt. Alors que nous nous préparons pour ce moment, non seulement devons-nous former nos équipes aux nouveaux protocoles, mais nous avons plus que jamais besoin de nos partenaires du voyage », insiste-t-il.

Ce sont les conseillers en voyages qui répondront aux questions des clients et s’assureront de leur proposer le bon produit, au bon moment, précise Derek Lloyd.

« En tant que vice-président, Ventes d’agences, je suis là pour soutenir notre équipe de vente nord-américaine – ces directeurs des ventes qui communiquent (virtuellement en ce moment) avec nos partenaires du voyage et s’assurent qu’ils ont tout ce dont ils ont besoin. Je ne pense pas être là pour diriger, mais plutôt pour paver la voie vers la réussite de notre équipe des ventes et, en fin de compte, de nos partenaires. »

Derek Lloyd se dit convaincu que l’industrie du voyage sortira plus forte de la crise qu’elle traverse.

« Les voyages font partie des rêves de tout le monde. La réalisation de ces rêves est suspendue actuellement, mais ils sont toujours là. Une fois que la COVID-19 sera chose du passé, je suis sûr qu’il y aura une demande incroyable pour les voyages », conclut-il.

Indicateur