Mercredi,  8 décembre 2021  20:43

Croisières : les CDC prolongent leur ordonnance de navigation conditionnelle jusqu’au 15 janvier


Croisières : les CDC prolongent leur ordonnance de navigation conditionnelle jusqu’au 15 janvier
[Shutterstock/Lee Yiu Tung]
Pax Global Media

Les CDC (Centres américains de contrôle et de prévention des maladies) ont prolongé jusqu'au 15 janvier 2022 leur ordonnance de navigation conditionnelle (Conditional Sailing OrderCSO) en vigueur depuis novembre 2020.

Les CDC invoquent leurs inquiétudes concernant la propagation du variant Delta pour justifier cette prolongation.

40 pages de conditions

Rappelons que si la CSO a mis fin à la suspension des croisières (décrété par l’ordonnance précédente des CDC), elle n’a toutefois pas donné un feu vert absolu aux compagnies de croisière.

Pour pouvoir reprendre progressivement leurs activités après des mois de pause, les compagnies ont dû se soumettre à des conditions très strictes en matière de santé et de dépistage. En fait, le document des CDC présentant les exigences de la CSO compte pas moins de 40 pages 

La CLIA réagit

Par voie de communiqué, la CLIA (Cruise Lines International Association) a accueilli plutôt favorablement la prolongation de la CSO jusqu'au 15 janvier 2022.

Selon l’Association, les changements apportés au cadre démontrent que l'administration Biden et les CDC « reconnaissent la reprise réussie des opérations par le secteur des croisières ».

« Nous sommes impatients de démontrer le leadership continu de l'industrie dans cette phase finale de la CSO, et de mener à bien une transition en douceur » lorsque l'ordonnance prendra fin le 15 janvier 2022, a déclaré la CLIA.

L’Association souligne que les navires de croisière océaniques de ses compagnies membres sont exploités avec « certains des plus hauts niveaux d'atténuation COVID-19 de toute l'industrie ».

« La santé et la sécurité des croisiéristes, des équipages et des destinations restent la priorité absolue du secteur », insiste la CLIA.

L’Association assure que ses membres continueront de se laisser guider par la science et de prioriser les gens avant tout autre considération.

« Nous travaillons avec l'administration et les CDC pour poursuivre nos progrès et renforcer la confiance à l’égard des croisières en tant qu’option de vacances parmi les plus sûres, pendant la pandémie et au-delà », conclut la CLIA.


LIRE PLUS – Les CDC abaissent leur mise en garde contre les croisières, mais les déconseillent toujours aux non-vaccinés 

LIRE PLUS – Cadre de reprise graduelle des croisières des CDC : une étape clé dans le redémarrage, mais… 

LIRE PLUS – Les CDC permettent une reprise des croisières sous plusieurs conditions

 

 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur