COVID-19 : les ports américains ouverts aux navires de retour de croisière


COVID-19 : les ports américains ouverts aux navires de retour de croisière

Malgré l'état d'urgence qui a lieu aux États-Unis depuis le 13 mars dernier, les ports américains sont ouverts au retour des navires de croisière.

LIRE PLUS - La COVID-19 et les croisières : les dernières nouvelles

Les passagers peuvent débarquer et rentrer chez eux, comme l'a confirmé une exemption émise par le Département de la sécurité intérieure des États-Unis.

Cela comprend les passagers qui sont citoyens américains, résidents permanents légaux et diplomates étrangers, mais également les étrangers pour leur permettre de rentrer chez eux dans leur pays d'origine.

LIRE PLUS : Tout ce qu'il faut savoir sur la COVID-19

Dans un communiqué, la Cruise Lines International Association (CLIA) indique « avoir demandé que tous les ports des Caraïbes, d'Amérique du Sud et d'autres régions gardent leurs ports ouverts aux navires de croisière naviguant sur des itinéraires liés aux ports américains pour permettre aux passagers de revenir le plus rapidement possible dans leurs foyers ».

1,2 million de passagers impactés

Le 13 mars dernier, les membres de la compagnie de croisières océaniques de la CLIA ont annoncé qu'ils suspendaient volontairement et temporairement les opérations des navires de croisière liés aux ports américains pendant 30 jours.

LIRE PLUS - COVID-19 : d'autres compagnies de croisières suspendent temporairement leurs opérations

La suspension temporaire est entrée en vigueur à minuit (HAE), le 14 mars 2020, heure à laquelle les compagnies de croisière océanique CLIA ont concentré leurs efforts sur le retour des passagers actuellement en mer à bord des navires concernés par cette décision.

« Environ 40 navires et 90 000 passagers étaient en mer à la date et à l'heure effectives de la suspension volontaire et temporaire », indique la CLIA dans son communiqué, avant de donner plus de détails. « Sur ces 40 navires, 29 étaient au milieu de leurs itinéraires et 11 étaient partis ce soir-là. Le 16 mars, 11 de ces 40 navires achèveront leurs traversées; les autres ont différentes dates de retour jusqu'au 30 mars. Au cours de la période de 30 jours, environ 500 croisières et 1,2 million de passagers seront touchés par les itinéraires suspendus ».

Indicateur