Vendredi,  3 février 2023  19:05

Compagnie Française de Croisières reporte le début de ses opérations à mai 2023


Compagnie Française de Croisières reporte le début de ses opérations à mai 2023
Le Renaissance [Compagnie Française de Croisières – CFC]

Alors qu’elle prévoyait débuter ses opérations le 10 février 2023, Compagnie Française de Croisières (CFC) a annoncé qu’elle devait se résigner à reporter son lancement à mai 2023. Raison invoquée : des retards dans la rénovation de son navire, le Renaissance.

Autrefois connu sous le nom de Maasdam (quand il appartenait à Holland America), ce navire est actuellement remis à neuf pour entamer sa nouvelle vie sous le pavillon français de CFC. Entamée en octobre 2022 au chantier naval Damen de Brest, la cure de Jouvence du Renaissance traine toutefois en longueur.

« En raison du contexte international, la chaîne d'approvisionnement a été impactée pour subir des retards conséquents de livraison de matériaux nécessaires à la remise à neuf du navire », explique CFC, en déplorant des « circonstances exceptionnelles et inévitables ».

LIRE PLUS – Qui est CFC, cette compagnie qui destine une «offre spéciale découverte» au marché québécois? 


Nouvelle date de départ : le 14 mai 2023

CFC prévoit maintenant que les opérations du Renaissance débuteront le 14 mai 2023.

Intituée « Rythmes et légendes Celtes », la nouvelle croisière inaugurale partira également du Havre. Du 14 au 25 mai, elle mènera ses 1100 passagers en Irlande ainsi que vers les îles britanniques de Scilly et Guernesey.

Auparavant, le Renaissance aura été baptisé au cours d'une cérémonie officielle (le mardi 9 mai) dans la Cité Océane. Une série d'événements à quai et en mer pour les partenaires agents de voyages auront aussi eu lieu.

CFC mentionne aussi qu’une nouvelle brochure paraîtra prochainement.


10 croisières annulées; les commissions protégées

Toutes les croisières prévues entre le 10 février et la nouvelle date inaugurale du 14 mai ont été annulées. Les personnes qui avaient réservé une croisière peuvent opter pour un report ou une annulation.

Les clients et les agences de voyages ont été informés de la situation et ont reçu les courriers de notification d'annulation et de compensation. CFC précise que, dans tous les cas, la commission des agences de voyages est protégée.

« Malgré tous les efforts de nos sous-traitants pour pallier la rupture des chaînes d'approvisionnement et empêcher les retards que nous subissons, nous avons pris la décision difficile d'annuler les 10 premières croisières de Renaissance afin d'être certains que l'expérience et les prestations délivrées à nos passagers soient conformes aux attentes d'une compagnie française Premium », ont déclaré les fondateurs de la compagnie, Clément Mousset et Cedric Rivoire-Perrochat.

MM. Mousset et Rivoire-Perrochat ajoutent être conscients que ces annulations annoncées à proximité du premier départ décevront les passagers concernés – « mais nous sommes certains que dans la période que nous vivons, chacun en comprendra les raisons », concluent-ils.

Rappelons que CFC a été fondée en juillet 2022 avec pour objectif de relancer les croisières à la française 100% francophones destinées à une clientèle Premium. Son navire de 629 cabines et 1100 passagers, le Renaissance, entend proposer des croisières couvrant en majorité douze jours ou plus au départ du Havre et de Marseille.

Pour consulter le dossier de presse de CFC, qui présente notamment les tarifs et itinéraires du Renaissance, cliquer ici.

Info pour les pros : commercial@cfc-croisieres.fr

 

Le Renaissance [Compagnie Française de Croisières – CFC]







Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur