Les entreprises les plus touchées se coalisent pour demander la prolongation de la subvention salariale


Les entreprises les plus touchées se coalisent pour demander la prolongation de la subvention salariale
Unsplash / Dominik Scythe

Représentant les secteurs les plus touchés au Canada (notamment le tourisme), une nouvelle coalition baptisée Coalition des sociétés les plus touchées (acronyme anglais : CHHB) s'est constituée pour demander au gouvernement de fournir des aides supplémentaires à leurs employés.

Selon la Coalition, le programme de subventions salariales d'urgence du Canada (SSUC) a été une bouée de sauvetage essentielle pour ces industries et pour plus de deux millions de Canadiens qu'elles emploient. Le retrait progressif de ce programme, prévu à partir de septembre, correspond à la baisse saisonnière des revenus de ces secteurs.

La CHHB (pour Coalition of Hardest Hit Businesses) demande donc à Ottawa de prolonger la SSSUC et d'augmenter le taux de subvention pour les entreprises les plus durement touchées afin d'assurer la protection des emplois canadiens.

Lancement d’une campagne

Une campagne pour mobiliser le public et appeler le gouvernement à prolonger les programmes de soutien et à protéger les emplois a été lancée ce matin, au Château Laurier, à Ottawa.

Y participaient notamment Charlotte Bell (PDG de l'Association de l'industrie touristique du CanadaAITC), Susie Grynol (PDG de l’Association des hôtels du Canada AHC), Keith Henry (PDG de l’Association touristique autochtone du Canada) et Martin Roy (DG de Festivals et grands événements Canada).

« Lors de la pandémie de COVID-19, nos entreprises ont été les premières à fermer leurs portes, et nous serons les dernières à nous rétablir. Bref, nous sommes les entreprises les plus durement touchées. Nos secteurs rebondiront lorsque la COVID-19 sera derrière nous, mais cet automne, nous ferons face à la faillite et au chômage pour plus de 2 millions de Canadiens qui travaillent dans nos secteurs », a déclaré Charlotte Bell.

La CHHB rappelle que, le 17 juillet, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il rendrait le programme de subventions salariales plus accessible pour les mois d’été, puis qu’il prendrait fin à l’automne. À compter du 26 septembre, le montant de la subvention salariale pour toutes les entreprises – y compris les entreprises les plus durement touchées qui subissent des baisses de revenus de plus de 50 % - diminuera jusqu’à ce que la subvention soit entièrement éliminée en décembre.

« Les restrictions liées à la COVID-19 se poursuivent, mais le soutien du gouvernement s’estompe, de nombreuses entreprises les plus durement touchées ne survivront pas et ces emplois disparaîtront à jamais », a ajouté Susie Grynol.

Selon la CHHB, plus de 2 000 000 d'emplois canadiens sont à risque, soit un emploi sur onze au pays, et plus de 100 000 entreprises canadiennes sont vulnérables.

« C’est pourquoi nous demandons au gouvernement fédéral de fournir un soutien spécifique aux entreprises les plus durement touchées qui ne pourront pas se rétablir ou augmenter leurs revenus alors que les restrictions en matière de la COVID-19 demeurent en vigueur », conclut la coalition, qui a aussi lancé une campagne de lettres.

Info : https://fr.hardesthit.ca/


LIRE PLUS – Les transporteurs aériens appellent Chrystia Freeland au secours !

LIRE PLUS Les lignes aériennes du Canada appellent Ottawa au secours : « le temps presse ! »

LIRE PLUS – Manon Martel écrit à Simon Jolin-Barrette : « la situation est urgente, il faut que le gouvernement nous aide »

LIRE PLUS – L’AAVQ demande à Québec une aide spécifique pour les agences de voyages

LIRE PLUS  Les pilotes appellent à leur tour Ottawa à aider le secteur de l'aviation

LIRE PLUS L’ACTA supplie Ottawa : « Nous avons besoin d’aide d'urgence »


Indicateur