Santé Canada met en garde contre une importante éclosion de rougeole en Europe


Santé Canada met en garde contre une importante éclosion de rougeole en Europe
Christine Hogg

Christine Hogg est éditrice adjointe au contenu numérique. Avant son arrivée chez PAX, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en journalisme à l'Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme, elle a écrit pour plusieurs publications de voyage tout en parcourant le monde: la plus longue dura trois semaines en Europe et la plus courte seulement 16 heures en Islande.

Près de 20 millions de Canadiens ont revendiqué leur origine européenne lors du recensement de 2016.

Selon la Commission européenne du tourisme, à la fin de 2018, le nombre d'arrivées de voyageurs canadiens en Europe avait augmenté de 6%, ce qui représentait 6,2 millions de voyageurs sur le continent. En fait, le Canada reste le plus grand marché source d'outre-mer pour l'Europe, après les États-Unis et la Chine.

Alors que le printemps bat son plein, de nombreux Canadiens font leurs valises et explorent tout ce que l'Europe a à offrir.

Santé Canada rappelle aux voyageurs canadiens se rendant en Europe que plusieurs épidémies de rougeole de grande envergure ont récemment été signalées dans huit pays européens.

1000 cas et plus

Des flambées importantes de rougeole de plus de 1 000 cas sont actuellement en cours en Albanie, en France, en Géorgie, en Italie, en Roumanie, en Russie, en Serbie et en Ukraine.

Depuis début 2019, des épidémies de rougeole ont également été signalées dans les pays suivants : Allemagne, Autriche, Biélorussie, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Danemark, Estonie, Finlande, Hongrie, Irlande, Kosovo, Lituanie, Macédoine, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovaquie, Espagne, Suisse et Royaume-Uni.

L'avis actuel est de niveau 1, ce qui signifie que les voyageurs doivent prendre les précautions habituelles, telles que la vaccination contre la rougeole.

Ceux qui ne peuvent pas être vaccinés, tels que les nouveau-nés ou les personnes âgées, doivent être conscients des risques associés aux pays dans lesquels les épidémies de rougeole sont répandues.

La rougeole à la hausse

Avec le nombre de voyages internationaux à la hausse, les maladies contagieuses se multiplient.

En mai 2018, le service de santé publique de Toronto a mis en garde contre une exposition potentielle à la rougeole à l'aéroport international Pearson de Toronto, liée à deux vols à bord de Saudi Arabia Airlines.

En février 2018, une alerte a également été émise concernant l'aéroport international Pearson de Toronto, liée à un vol d'Air Canada et à un vol de Lufthansa, ainsi qu'une exposition potentielle au terminal 1.

La rougeole est une maladie très contagieuse. Elle peut se propager rapidement d'une personne à l'autre par contact direct et par l'intermédiaire de gouttelettes dans l'air.

Les premiers symptômes de la rougeole comprennent de petites taches blanches à l’intérieur de la bouche et de la gorge. Au bout de trois à sept jours, une éruption cutanée de taches rouges se développe sur le visage et s'étend sur tout le corps. La rougeole peut être contagieuse de quatre jours avant à quatre jours après l'apparition de l'éruption cutanée.

Un voyageur infecté peut transmettre la rougeole à des groupes de personnes non vaccinées et provoquer une éclosion au Canada.

Dans certains cas graves, la rougeole peut causer une pneumonie (une infection pulmonaire grave), des lésions cérébrales à vie, une surdité et même la mort.

Indicateur