Rencontrez les robots de l’industrie du voyage


Rencontrez les robots de l’industrie du voyage
Un robot dinosaure procède à l'enregistrement des invités dans un hôtel Henn-na au Japon.
Blake Wolfe

Blake Wolfe est un journaliste primé qui a rejoint PAX après près de 10 ans dans l’industrie de la presse au Canada. En plus de PAX, ses articles ont été publiés dans plusieurs magazines et journaux, notamment par la société d'édition et de média Metroland Media Group, ainsi que le Toronto Sun.

Les robots deviennent de plus en plus des éléments familiers dans diverses industries…et celle du voyage n’y déroge pas! En voici quelques-uns qui ne passent pas inaperçus dans les secteurs du voyage et de l’hôtellerie à travers le monde.

LIRE PLUS - Hôtel : l'outil interprète de Google au service des concierges

Hôtels Henn-na : un dinosaure-robot à la réception

Il n’existe pas beaucoup d’hôtels où des dinosaures accueillent les visiteurs, et où un porteur-robot transporte vos valises jusqu’à votre chambre, mais dans les hôtels de la chaîne Henn-na, au Japon, cela fait simplement partie de l’expérience!

Avec son slogan « un engagement en faveur de l’évolution », la chaîne bien nommée (qui peut se traduire à la fois par « étrange » et « changement ») dispose de six succursales à travers le Japon, nombre qui passera bientôt à 14 emplacements. Ses hôtels sont majoritairement exploités par des robots, qui s’occupent de la réception et du vestiaire, en plus d’offrir des services de conciergerie et même de déverrouiller les chambres des invités, où ils se chargent également de l’éclairage et du réglage de la température.

En moyenne, chaque hôtel de la compagnie n’emploie que dix humains.

Pepper, un robot humanoïde

Conçu par la firme technologique française Softbank Robotics, Pepper a été créé pour « interagir avec les gens et enrichir leur vie », avec sa capacité à reconnaître les expressions faciales et la voix.

En 2018, Lufthansa et l’aéroport international de Munich ont organisé des essais sur le site de l’aéroport (où le robot a été renommé Josie Pepper, en l’honneur du nom officiel de l’aérogare, Franz Josef Strauss), au cours desquels l’automate a répondu à des questions sur les boutiques, les restaurants et les vols.

Pepper a également été testé par Amadeus dans des agences de voyages, en y recueillant des informations préliminaires auprès des clients, et en les transmettant à un agent humain.

Connie, le concierge robotique de la chaîne Hilton

Avec un nom tiré de celui du fondateur de l’entreprise Hilton, Conrad Hilton, Connie représente-t-il l’avenir de la conciergerie hôtelière?

S’appuyant sur NAO, un robot humanoïde que l’on retrouve partout, des banques aux hôtels, et utilisant la plateforme d’intelligence artificielle de Watson, chez IBM, Connie est actuellement mis à l’épreuve dans le cadre d’un projet pilote au Hilton McLean, en Virginie, où le robot a commencé à interagir avec les clients en 2016.

En utilisant les connaissances de Watson et de l’engin de recommandations WayBlazer pour informer les clients à propos des attractions touristiques locales, leur offrir des suggestions de restaurants et leur donner des précisions sur les particularités et les services de l’hôtel, Connie pourrait un jour devenir partie intégrante des hôtels de la chaîne.

LIRE PLUS - La technologie au service de l'aviation et des voyageurs

Assurer la sécurité avec Knightscope

Décrit comme étant « l’équipe de sécurité du futur », Knightscope a été lancé en 2013 en ayant comme mission de « dissuader, détecter et signaler – de façon autonome ».

Les quatre modèles de robots font office de gardes de sécurité, offrant des données audio et vidéo en temps réel à une équipe d’agents humains qui analysent l’information transmise par ces sentinelles téléguidées.

Les robots de Knightscope ont œuvré dans des aéroports pour épauler des agents de sécurité dans la détection d’objets cachés, tels que des armes.

Indicateur