Quelles sont les destinations de rêve des Québécois ?


Quelles sont les destinations de rêve des Québécois ?

Dans un récent sondage sur les intentions de vacances estivales des Québécois, CAA-Québec a posé la question suivante : vers quelles destinations aimeraient-ils se rendre dans les cinq prochaines années ?

Réponse : l'Europe ! Rome, Paris, Venise et d'autres joyaux du Vieux Continent se démarquent, et ce, chez tous les groupes d’âge. Plus précisément, cette cote d’amour des vieux pays croît avec l’âge. 

LIRE PLUS - Europe : la liste de toutes les destinations accessibles en vol direct de Montréal cet été

Même chose pour l’Amérique du Nord, qui fait rêver davantage les groupes d’âge les plus vénérables. Les 55 ans et plus expriment peu d’intérêt pour les destinations moins traditionnelles, comme l’Asie ou l’Afrique.

Cependant, ne parlez pas de la Grosse-pomme, de la Ville des vents et de la Cité des anges aux 18 à 24 ans; ils n’ont d’yeux que pour la Cité interdite et la Ville merveilleuse ! En effet, après l’Europe, l’intérêt des jeunes est partagé à peu près également entre l’Amérique latine, l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique… et l’Amérique du Nord arrive derrière !

Rêves chez les 18 à 24 ans

  • 36 % : Europe
  • 13 % : Amérique du Sud
  • 12 % : Asie et Moyen-Orient
  • 12 % : Amérique centrale et les Caraïbes  
  • 11 % : Afrique
  • 8 % : Amérique du Nord
  • 6 % : Océanie

Rêves chez les 55 ans et plus

  • 48 % : Europe
  • 23 % : Amérique du Nord
  • 14 % : Amérique centrale et Caraïbes  
  • 4 % : Asie et Moyen-Orient
  • 4 % : Amérique du Sud
  • 2 % : Afrique
  • 1 % :  Océanie

« Ce n’est pas étonnant. C’est une tendance très claire : les voyageurs et particulièrement les jeunes cherchent l’expérience unique. Ils ne veulent pas juste voir, ils veulent faire. Ils ne veulent pas seulement un contact avec les différentes cultures, ils souhaitent s’en imprégner. Pour y arriver, ça prend du temps et les jeunes n’hésitent pas à en prendre. C’est plus facile de se mêler à la population dans les destinations moins traditionnelles qui, par ailleurs, coûtent parfois moins cher », analyse Philippe Blain, vice-président voyages de CAA-Québec.

D'autres résultats intéressants

  • Ouverture à la découverte

Le sondage indique que les voyageurs planifient scrupuleusement leur prochain départ, mais qu’ils n’ont pas de bucket list de leurs destinations de rêves. En effet, seulement 8 % des répondants ont une liste à cocher pour leurs destinations futures. La grande majorité se situe dans l’entre-deux, à savoir qu’ils ont « une bonne » ou « une vague » idée de leurs prochains voyages. Les autres, 24 % des répondants, vont là où le vent les mène, tout simplement!

  • 3 grandes tendances voyage
  1. Voyage d’expérience : aide humanitaire, hébergement chez l’habitant
  2. Sédentarité : les voyages multidestinations ont encore la côte, particulièrement en Europe, mais de plus en plus de voyageurs cherchent plutôt à s’établir plus longtemps à un seul endroit dans le but de s’imprégner de la culture et de la cuisine locale. «De plus en plus de voyageurs réalisent que les meilleures expériences se font en prenant son temps, à flâner dans un café ou à jaser avec le boucher du village, plutôt que de courir d'une destination à l'autre. Bref, c'est la qualité sur la quantité», décrit M. Blain.
  3. La résidence privée : la location de maisons ou d’appartements privés comporte un peu plus de risques que l’hôtel, mais de plus en plus de voyageurs apprécient les avantages d’avoir un vrai pied-à-terre pendant les vacances.
Indicateur