Quatre lieux de tournage de la série Le trône de fer


Quatre lieux de tournage de la série Le trône de fer

À l’exception peut-être de La guerre des étoiles et du Seigneur des anneaux, peu d’émissions télévisées ou de franchises du grand écran peuvent se vanter d’avoir aussi intensément marqué l’imaginaire collectif que Le trône de fer. Alerte au divulgâcheur : oui, nous aborderons certaines scènes clés!

Irlande du Nord

Quoi : Le château Winterfell, le Mur, Vivesalgues, la Route royale, les îles de Fer

Les Dark Hedges du comté d’Antrim, en Irlande du Nord

Principaux lieux de tournage, les paysages sauvages d’Irlande du Nord proposent une atmosphère lugubre et mystérieuse qui a tôt fait de devenir la signature visuelle de la série, notamment les terres peu hospitalières du Westeros septentrional. 

Les châteaux historiques de l’île d’émeraude ont aussi été abondamment utilisés pendant le tournage, dont le château Ward, là où ont été filmées les scènes extérieures se déroulant à la résidence familiale des Stark, à Winterfell; sans oublier, évidemment, le château Gosford, qui fait office du château de Vivesaigues. 

LIRE PLUS : 5 expériences à vivre en Irlande

De plus, de nombreux tournages intérieurs plus complexes ont eu lieu dans les studios de Belfast. Les Dark Hedges, cette allée bordée de hêtres tortueux plantés dans les années 1700 sur la route Bregagh, entre Armoy et Stranocum dans le comté d’Antrim, est l’un des sites les plus emblématiques de la série et revêt plutôt des allures de Route royale au petit écran.

Croatie

Quoi : Port-Réal, Meereen, Braavos

Dubrovnik, Croatie

Si les prises aériennes mettant en vedette l’étendue du Port-Réal, capitale de Westeros régimentée par l’abominable famille Lannister, reçoivent un peu d’aide en postproduction pour y ajouter des effets CGI, les rues et remparts médiévaux sont quant à eux bel et bien réels et se trouvent à Dubrovnik. 

La réalité dépasse bien peu la fiction, ici, puisqu’une carte officielle des lieux affiliés au Trône de fer a été imprimée à la demande de l’office de tourisme, qui souhaitait mettre en relief les points d’intérêt et expliquer le rôle crucial qu’ils ont joué dans la série. Suffit de penser aux escaliers des Jésuites où Cersei Lannister a dû s’humilier publiquement lors de sa pénitence dans l’ultime épisode de la saison 5, ou encore le parc Gradac, lieu du tragique mariage du roi Joffrey. 

LIRE PLUS : Air Transat ajoute Split en Croatie à ses destinations européennes à l’été 2019

Ailleurs en Croatie se trouvent également quelques lieux d’intérêt liés au Trône de fer, dont les villes fictives de Meereen et Braavos, dont les airs méditerranéens sont parfaitement transposés en raison de leur position sur la côte Adriatique. 

Parmi les lieux de tournage, notons l’ancien palais de l’empereur romain Dioclétien ainsi que la forteresse Kils de Split, tous deux dépeints comme Meereen à l’écran. Šibenik et Kaštel Gomilica, quant à elles, étaient plutôt dédiées à Braavos.

Espagne

Quoi : Dorne, Peyredragon, Hautjardin

L’île de San Juan de Gaztelugatxe dans le nord de l’Espagne

La cinquième saison du Trône de fer a déplacé une bonne partie de sa production en Espagne pour y dévoiler le côté méridional et aride de Westeros; Dorne, par exemple, possède un caractère intrinsèquement espagnol dans son architecture et sa culture. Les lieux faisant office de la péninsule de Dorne se trouvent majoritairement à Séville. On y reconnait le sublime Alcázar, où ont été filmées les scènes dorniennes, celles de la capitale régionale de Lancehélion.

Guadalajara a également été utilisée, notamment en raison de son château Zafra qui, à l’écran, devient la Tour de joie de Dorne, lieu où seront révélées des intrigues majeures dans la sixième et la septième saison. Le royaume de Hautjardin prend plutôt place au château mauresque de Almodóvar del Río en périphérie de Cordoba. 

LIRE PLUS : 5 destinations européennes abordables à découvrir !

Les paysages du Pays basque ont aussi profité de généreux temps d’antenne, tout particulièrement la plage d’Itzurun, à Zumaia, devenue l’île rocailleuse de Peyredragon lors de la septième saison. 

Plus à l’ouest, la petite île de Gaztelugatxe sur la côte de Biscaye joue également un rôle prépondérant grâce à son petit ermitage médiéval doté d’un escalier escarpé lové à la falaise, relié au continent par un minuscule pont en pierres. Vous l’aurez reconnu, c’est ici que se trouve en réalité l’escalier de Peyredragon.

Islande 

Quoi : Le Nord et les autres scènes nordiques

Le parc national de Þingvellir en Islande. Photo courtoisie de Promote Iceland

Il n’est pas étonnant que l’Islande représente à l’écran la portion de l'autre côté du Mur, terre hostile de glaciers et d’humanoïdes fantastiques. 

C’est surtout lors de la deuxième et de la troisième saison qu’ont eu lieu les tournages en Islande, saisons lors desquelles se sont tenues plusieurs expéditions menées par la Garde de nuit allant à la rencontre des Sauvageons et des Marcheurs blancs; avec en trame de fond, bien sûr, les glaciers islandais de Snæfellsjökull et de Svínafellsjökull. 

LIRE PLUS : 5 choses à ne pas faire en Islande

Une autre scène mémorable représentant le camp du maître des Sauvageons, Mance Rayder, dans un champ de lave gelée près du lac de Mývatn, a nécessité plusieurs mois à l’équipe de production afin d’y installer le plateau. 

Le parc national de Þingvellir apparait à l’écran dans la quatrième saison alors que Sandor Clegane, en compagnie de sa prisonnière Arya Stark, fait la malencontreuse rencontre de la guerrière Brienne de Torth, dont la confrontation culminera dans un combat pour le moins épique.

Indicateur