Quarantaine prolongée jusqu’au 31 août : c’est confirmé !


Quarantaine prolongée jusqu’au 31 août : c’est confirmé !
L'aéroport Montréal-Trudeau. Crédit photo : Deposit Photos

Mardi dernier (30 juin), en se basant sur un haut responsable du gouvernement s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, PAX annonçait (au conditionnel) que le Canada entendait prolonger ses règles de quarantaine qui obligent les voyageurs à s'isoler pendant 14 jours à leur arrivée au pays. 

LIRE PLUS : Ottawa prolongerait l’obligation d’une quarantaine de 14 jours à l’arrivée au Canada

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a confirmé que cette quarantaine prolongée sera en vigueur, et ce, (au moins) jusqu’au 31 août.

Jusqu’à cette date, « toute personne qui entre au Canada, que ce soit par voie aérienne, terrestre ou maritime, continuera d’être tenue de s’isoler pendant 14 jours si elle est atteinte de la COVID-19, ou s’il y a des motifs raisonnables de croire qu’elle présente des symptômes de la maladie, ou de devoir se mettre en quarantaine pendant 14 jours si elle ne présente pas de symptômes. »

Le Décret précise également à quels moments les voyageurs sont tenus de porter un masque non médical ou un couvre-visage. Une nouvelle exigence du Décret vise d’ailleurs les personnes asymptomatiques (autrement exemptées des exigences de mise en quarantaine). Ces personnes doivent désormais porter un masque non médical ou un couvre-visage dans les endroits publics lorsque la distanciation physique ne peut être maintenue.

Pour justifier ce Décret, le gouvernement fait notamment valoir que « l’entrée au Canada de personnes qui ont récemment séjourné dans un pays étranger favoriserait l’introduction ou la propagation de la maladie au Canada [et] qu’il n’existe aucune autre solution raisonnable permettant de prévenir l’introduction ou la propagation de la maladie au Canada ».

La frontière canadienne demeure fermée aux étrangers

L’ASPC confirme aussi la prolongation jusqu’au 31 juillet des mesures à la frontière interdisant l’entrée au Canada de tout étranger en provenance d’un pays autre que les États-Unis. Il y a quelques exceptions à cette règle, mais elles ne s’appliquent habituellement pas à des fins optionnelles ou discrétionnaires, telles que le tourisme, les loisirs et le divertissement.

LIRE PLUS : Les voyageurs étrangers ne pourront pas entrer au Canada avant au moins le 31 juillet

L’ASPC rappelle par ailleurs que les mesures frontalières qui restreignent tous les passages non essentiels à la frontière canado‑américaine (notamment à des fins touristiques ou récréatives) demeurent en vigueur jusqu’au 21 juillet.

Indicateur