– PAX en parlait il y a 2 ans – Procédure de réclamation au FICAV: une aubaine pour les pirates?

  • Buzz
  •   26-04-2022  1:00
  •   Pax Global Media

–   PAX en parlait il y a 2 ans   – Procédure de réclamation au FICAV: une aubaine pour les pirates?
Pax Global Media

On en parlait il y a deux ans. Le magazine Protégez-vous rapportait que la procédure demandée jusqu'à récemment par l’OPC pour les réclamations au FICAV avait pu exposer les demandeurs au vol de données personnelles par des pirates informatiques. Ci-dessous, nous rediffusons notre texte du 21 avril 2020, qui nous rappelle où en était la pandémie à ce moment.




Procédure de réclamation au FICAV : une aubaine pour les pirates ?  


          

[21 avril 2020]   Un article du magazine Protégez-vous rapporte que la procédure demandée jusqu'à tout récemment par l’OPC pour les réclamations au FICAV a pu exposer les demandeurs au vol de données personnelles par des pirates informatiques.

LIRE PLUS - Crédits vs remboursements : quand les médias grand public s’en mêlent…

Du 13 mars au 17 avril, l’Office demandait en effet que les formulaires de réclamation au FICAV soient envoyés par courriel à PricewaterhouseCoopers (PwC) – qui a été désigné comme gestionnaire des réclamations en lien avec la COVID-19. Habituellement, ces demandes doivent être envoyées par la poste à l’OPC.

C’est l’envoi par courriel de ce formulaire comportant plusieurs informations personnelles qui pose problème, explique un spécialiste en sécurité de l’information, dans l’article signé par Mathilde Roy.

« Il y a un risque que le document soit récupéré de façon accidentelle ou malveillante. N'importe quel spécialiste en sécurité vous le dira : envoyer des informations personnelles par courriel lorsqu’elles ne sont pas chiffrées n’est pas la meilleure méthode », expose Clément Gagnon, de la firme Tactika.

Néanmoins, « le risque n’est pas majeur », convient le spécialiste, selon qui la mise en place d’un portail web sécurisé pourrait éliminer tout risque.

Après avoir été informé du risque par Protégez-vous, l’OPC a modifié sa procédure, demandant que les formulaires de réclamation du FICAV soient transmis à PwC par la poste plutôt que par courriel.

« L’Office et PwC examinent actuellement les scénarios pour la mise en place d’un mode de transmission électronique des demandes qui serait à la fois sûr et efficace », a déclaré le porte-parole de l’OPC, Charles Tanguay, également cité par Protégez-Vous.








Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur