Samedi,  26 septembre 2020  11:13

Ottawa prolonge deux mesures d’aide aux petites entreprises, mais pas l’aide au loyer

  • Buzz
  •   03-09-2020  17:33
  •   Pax Global Media

Ottawa prolonge deux mesures d’aide aux petites entreprises, mais pas l’aide au loyer
Pax Global Media

« Les petites entreprises peuvent compter sur le gouvernement fédéral pour les soutenir pendant cette pandémie », déclarait Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances, le 31 août dernier.

Ce jour-là, la ministre annonçait la prolongation de deux mesures d’aide aux petites entreprises pour répondre à la COVID-19.

LIRE PLUS : Ottawa prolonge la PCU d’un mois et annonce une nouvelle aide : la PCRE

CUEC : date limite reportée

Ainsi, on a appris que la date limite pour présenter une demande au titre du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) était reportée du 31 août au 31 octobre 2020.

Le CUEC est ce programme qui accorde des prêts sans intérêt pouvant aller jusqu’à 40 000 $ aux petites entreprises afin de les aider à couvrir leurs frais d’exploitation (loyer, services publics et assurance) pendant une période où leurs revenus ont été temporairement réduits.

Ces prêts sont partiellement remboursables, car tout remboursement du solde d’un prêt effectué au plus tard le 31 décembre 2022 entraînera une remise de 25 % (jusqu’à 10 000 $) du prêt en question.

Le PCE prolongé jusqu’en juin 2021

Également le 31 août, la ministre Freeland annonçait que le Programme de crédit aux entreprises (PCE) est prolongé jusqu’en juin 2021.

Au moyen de ce programme, le gouvernement soutient le flux de crédit supplémentaire dont les entreprises ont besoin pour maintenir leurs activités et maintenir leurs employés en poste.

« La prolongation du PCE permettra d’accroître l’accès au capital dont les entreprises ont besoin pour couvrir leurs dépenses et payer les salaires des travailleurs, en plus d’offrir un financement provisoire jusqu’à ce que les conditions d’emprunt deviennent plus normales », a soutenu la ministre.

Pas de nouvelle prolongation de l’AUCLC

Au grand dam de ceux qui en bénéficiaient, le gouvernement du Canada n’a pas annoncé, ce jour-là, de prolongation d’un autre populaire programme – l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) – qui faisait aussi partie de son Plan d’intervention économique pour répondre à la COVID-19.

Rappelons que l’AUCLC permettait d’alléger d'au moins 75 % les loyers des petites entreprises locataires touchées par une baisse de revenus d’au moins 70 % en raison de la pandémie de COVID-19.

« Le gouvernement fédéral analyse activement les mesures supplémentaires nécessaires à la poursuite de la réouverture de l’économie en toute sécurité », a toutefois affirmé Chrystia Freeland.

Indicateur