Ottawa annonce la fermeture des frontières du Canada aux étrangers


Ottawa annonce la fermeture des frontières du Canada aux étrangers
Le premier ministre Justin Trudeau (capture d'écran CBC).
Antoine Stab

C’est d’abord en tant que journaliste plein air qu'Antoine Stab a découvert le monde du voyage et son industrie. Français d'origine et québécois d'adoption, il se dit curieux de tout, autant ce qui se passe dans la cour arrière qu’à l’autre bout du monde.

Ottawa ferme les frontières du Canada à tous ceux qui ne sont pas Canadiens ou résidents permanents.

LIRE PLUS : Tout ce qu'il faut savoir sur la COVID-19

L'annonce a été faite ce midi (lundi 16 mars) par le premier ministre Justin Trudeau, lors d'une conférence de presse, depuis sa résidence à Rideau Cottage à Ottawa.

« Au cours des derniers jours, nous avons vu COVID-19 se propager dans le monde à un rythme encore plus rapide. Le Canada ne fait pas exception (...) Ce sont des circonstances exceptionnelles qui appellent des mesures exceptionnelles », a-t-il déclaré.

« Si vous êtes à l’étranger, il est temps de rentrer »

Il a également confirmé que seuls les aéroports de Montréal, Vancouver, Calgary et Toronto accueilleront des vols internationaux.

LIRE PLUS - COVID-19 : Ottawa limite les arrivées internationales à 4 aéroports canadiens

Les vols intérieurs et les vols en provenance des États-Unis, du Mexique, des Caraïbes et de Saint-Pierre-et-Miquelon ne seront pas affectés par cette mesure.

Les compagnies aériennes devront effectuer une évaluation de base de la santé de chaque voyageur, sur la base des conseils de l'Agence de la santé publique du Canada, et refuser l'embarquement de toute personne, canadienne ou non, qui présente des symptômes du coronavirus.

Enfin, le premier ministre a rappelé aux Canadiens d'éviter les voyages non essentiels à l'extérieur du pays, y compris aux États-Unis et invite les ressortissants à l'étranger à rentrer le plus rapidement possible au pays. 

« Permettez-moi d’être clair : si vous êtes à l’étranger, il est temps de rentrer chez vous », a déclaré Justin Trudeau.

LIRE PLUS - COVID-19 : Ottawa demande aux Canadiens d'annuler ou reporter tout voyage non essentiel à l'étranger  

Pour les aider à le faire, le gouvernement a annoncé la mise en place d'un programme de soutien avec une aide financière pour le défraiement du retour et pour couvrir les besoins primaires des ressortissants à l'étranger dans l'attente.

Grâce au programme de prêts d'urgence COVID-19 pour les Canadiens à l'étranger, les ressortissants canadiens auront ainsi la possibilité de demander un prêt d’urgence pouvant aller jusqu’à 5 000 dollars pour les aider à revenir au Canada et couvrir temporairement leurs besoins vitaux en vue de leur retour.

« Je veux vous assurer que notre gouvernement ne vous laissera pas sans soutien », a-t-il déclaré.

Cependant, comme le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne l'a déjà dit clairement, le Canada ne rapatriera aucune personne bloquée à l'étranger à cause de la COVID-19.

Le gouvernement du Québec satisfait

Quelques minutes plus tard, le premier ministre du Québec, François Legault, en conférence de presse, se félicitait de cette décision :

« Cela permettre de limiter la propagation du coronavirus ».

 Il en a profité pour rappeler les nouvelles mesures prises adoptées à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, annoncées, ce matin, la directrice régionale de santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin : la ville de Montréal va envoyer, dès aujourd'hui, des équipes de professionnels de la santé et de la sécurité publique à l'aéroport.

Le but est de sensibiliser les voyageurs aux mesures d'isolements à prendre et aux actions à prendre en cas de symptômes. Les voyageurs qui reviennent d'un séjour à l'étranger sont invités à :

  • s'isoler chez eux pendant 14 jours.
  • ne pas aller travailler ou sortir dans un lieu public.
  • prendre leur température 2 fois par jours, de surveiller l'éventuelle apparition de symptômes grippaux (fièvre, toux, nausées, difficultés respiratoires) et d'appeler le plus rapidement possible le 1 877 644-4545 si c'est le cas.
Indicateur