« Mon industrie est malade (mais) elle peut guérir ! »

  • Buzz
  •   21-04-2020  10:21
  •   Pax Global Media

« Mon industrie est malade (mais) elle peut guérir ! »
Pax Global Media

Il y a quelques jours, Josée Kaigle, présidente de l'agence Voyages Optimistes de Montréal, a publié sur les réseaux sociaux un témoignage poignant sur l’état de l’industrie à l’heure de la COVID-19, doublé d’un vibrant appel à la solidarité.

Ci-dessous, nous reproduisons son message.

LIRE PLUS - Être conseiller en voyages au temps de la COVID-19 : une agente témoigne


Mon industrie est malade…*

Depuis quelques semaines, nous traversons une crise sans précédent qui a des conséquences absolument terribles.

Nous voyons nos ventes complètement anéanties, mais notre charge de travail elle a doublé avec les annulations, les explications, à tenter de comprendre les règles des différents fournisseurs.

Mais la conséquence la plus dramatique est que nous perdons des acteurs importants, des représentants aimés, des collègues inestimables, des agences qui ne tiendront pas le coup et des agents qui, voyant leur revenu fondre, choisiront une nouvelle carrière.

Mon industrie est malade parce qu’en temps de crise, des agents désespérés s’en prennent à nos fournisseurs en les insultant, les critiquant sur les réseaux sociaux.

Mon industrie est malade parce qu’alors que le monde entier tente de s’unir, nous on se détruit en dénigrant le travail d’un ou de l’autre.

LIRE PLUS - Cri du cœur d’une propriétaire d’agence : « Pour certains ce n’est jamais assez ! »

Ça va bien aller !

Mon industrie est malade, mais il est encore temps de la guérir, de mettre un baume sur sa plaie béante, en nous unissant, en nous respectant et en étant sensible dans nos interventions.

Nous sommes tous à fleur de peau présentement et nous avons tous besoin de réconfort. Alors je commence en vous disant que, oui, en ce moment, on est dans la merde par-dessus les oreilles… mais des jours meilleurs s’en viennent.

Faisons preuve de professionnalisme avec nos partenaires qui, comme nous, traversent exactement la même crise, et leurs employés sont, comme vous et moi, des êtres humains en chair et en os, avec des sentiments, de l’insécurité et sensibles à vos interventions.

Faisons preuve qu’en temps de crise nous sommes capables de crier à l’unisson : ÇA VA BIEN ALLER !

Josée Kaigle

*Le texte a été légèrement édité pour en faciliter la lecture.

LIRE PLUS : Message d’une propriétaire d’agence à ceux qui croient pouvoir se passer d’un conseiller en voyages

Indicateur