L’obligation de l’ETIAS pour les Canadiens visitant l’Europe : ça s’en vient !


L’obligation de l’ETIAS pour les Canadiens visitant l’Europe : ça s’en vient !

L’implantation du Système européen d’information et d’autorisation concernant les voyages (ETIAS) progresse et devrait être terminée d’ici 2021. Dès lors, les Canadiens devront faire une demande d’inscription à ce système électronique avant de pouvoir entrer dans tout pays de l’espace Schengen de l’Union européenne (UE).

Ce n’est pas un visa

L’ETIAS ne doit absolument pas être confondu avec un visa. Le processus est beaucoup plus simple et plus court. Et peu cher : il est prévu que le système ETIAS ne coûte que 7 € pour chaque demande d’adultes. Les personnes de moins de 18 ans n’auront pas à payer de frais.

Le système ETIAS est, en fait, comparable à l’AVE (Autorisation de voyage électronique) que le Canada exige déjà pour les étrangers dispensés de l’obligation de visa qui se rendent au Canada par voie aérienne.

LIRE PLUS : Non, vous n'aurez pas besoin d'un visa pour aller en Europe

Assurer la sécurité des voyages

Dès qu’il sera en place, le système ETIAS fera un contrôle de sécurité détaillé de chaque candidat afin de déterminer s’il peut être autorisé à entrer dans un pays de l’espace Schengen. Grâce à ses systèmes d’information et de collecte de données, il s’assurera que ces personnes ne représentent pas une menace pour la sécurité.

On fait valoir qu’en plus de rendre les voyages plus sûrs, l’autorisation ETIAS aidera également les pays de l’UE et tous les voyageurs de la manière suivante :

  • Réduction des temps de procédures et de demande
  • Amélioration de la gestion des frontières des pays de l’UE
  • Aide à la détection et à la réduction du crime et du terrorisme
  • En empêchant les migrations contraires au règlement
  • En renforçant la politique de libéralisation des visas de l’UE

« Dans l’ensemble, l’autorisation ETIAS rendra les voyages dans l’UE moins pénibles et plus sûrs. »

Le système ETIAS, soulignons-le, ne s’appliquera pas qu’aux Canadiens. Il sera obligatoire pour tous les pays ne nécessitant pas de visa pour entrer dans l’espace Schengen. On parle de quelque 61 pays qui ne sont pas dans l’UE, mais qui sont exempts de visa.

Formulaire de demande

Le seul document nécessaire pour faire une demande ETIAS est un passeport valide.

Le formulaire du système ETIAS devrait prendre environ 10 minutes à remplir. Il sera en ligne afin que le candidat voyageur n’ait pas à passer par de la paperasse. Il devra donner les informations suivantes :

- Informations biométriques telles que :

  • Prénom
  • Nom de famille
  • Nom de famille à la naissance
  • Date de naissance
  • Lieu de naissance

- Informations concernant la citoyenneté

- Adresse

- Courriel et numéro de téléphone

- Éducation et expérience professionnelle

- Premier pays de l’UE qu’on a l’intention de visiter

Des questions porteront aussi sur les antécédents du candidat. Pour vérifier son admissibilité, on demandera des détails sur son état de santé, sur d’éventuels voyages dans des pays en guerre ou sur les endroits d’où il aurait été expulsé ou rejeté, ainsi que sur son casier judiciaire.

Pour les mineurs, c’est le tuteur légal qui devra faire la demande ETIAS.

Pour leur part, les membres de la famille de citoyens européens d’autres pays devront présenter une preuve de leur relation, une carte de séjour et d’autres informations générales.

Soumettre la demande

Lorsque le candidat aura rempli la demande et payé les frais, le système va ensuite :

  • Vérifier si les informations que fournies sont correctes
  • Vérifier l’éligibilité du candidat
  • Vérifier ses facteurs de risque

Si ce qui a été indiqué sur le formulaire de demande est correct, et que le candidat est jugé admissible et sans risque aux yeux du système ETIAS, il sera alors approuvé. Cette procédure sera terminée en quelques minutes seulement.

Cependant, si quelque chose ressort du système ETIAS, l’application sera traitée manuellement. Le traitement manuel durera environ 96 heures (4 jours), ou un maximum de 2 semaines. Les candidats refusés pourront faire appel de cette décision ou, selon la raison du refus, ajuster leur demande et réessayer.

Si elle est approuvée, la demande ETIAS peut être valable pendant 3 ans ou jusqu’à l’expiration du passeport.

Bon à savoir

Pour utiliser correctement l’autorisation ETIAS, il faudra d’abord passer par le premier pays indiqué dans sa demande.

« Si vous aviez l’intention de passer par l’Allemagne, la Belgique et l’Autriche, et que vous avez indiqué dans votre demande que le premier pays que vous visiterez est l’Allemagne, vous devez passer par l’Allemagne avant de visiter la Belgique et l’Autriche », illustre-t-on.

Par ailleurs, le fait que d’avoir l’autorisation ETIAS ne garantit pas nécessairement l’entrée dans les pays de l’UE. Ceci reste à la discrétion des autorités frontalières.

De plus, il ne faut pas oublier qu’il y a des pays de l’UE qui ne sont pas membres de l’espace Schengen et où on ne pourra pas entrer avec l’autorisation ETIAS. 

Indicateur