Les voyageurs LGBTQ+ : obstacles et opportunités

  • Buzz
  •   10-08-2021  23:29
  •   Pax Global Media

Les voyageurs LGBTQ+ : obstacles et opportunités
[Travel Proud: Family at Vacation Home / Couple in Hotel]
Pax Global Media

La moitié des voyageurs et des voyageuses LGTBQ+ déclarent avoir été victimes d’une forme de discrimination lors d’un voyage... Plus de la moitié ne se sont pas senties bien accueillies ou ont vécu des expériences désagréables dans un établissement où elles séjournaient...

LIRE PLUS – L’inclusion LGBT+ : une bonne décision d’affaires... mais êtes-vous prêts ? 

C’est (entre autres) ce que révèle une étude récemment publiée par Booking.com sur les obstacles et opportunités rencontrés par les voyageurs LGBTQ+. Dans le cadre de cette étude, 3052 personnes de la communauté LGBTQ+ issues de 3 continents ont été interrogées – 400 Canadiens figuraient parmi elles.

Des préoccupations dès la planification

L’étude démontre que 65 % des répondant(e)s disent devoir réfléchir à leur sécurité et à leur bien-être en tant que membres de la communauté LGBTQ+ lorsqu’ils choisissent une destination.

Par ailleurs, la moitié de ces voyageurs (58 %) estiment que certaines régions ne leur sont pas accessibles, car ils font partie de la communauté LGBTQ+.

Ces préoccupations supplémentaires propres à cette communauté interviennent dès la planification d’un séjour pour près de la moitié des sondé(e)s :

  • 56 % de ces voyageurs et voyageuses estiment que le fait d’appartenir à la communauté LGBTQ+ affecte les décisions prises lors de la planification d’un séjour, et 51 % des personnes interrogées disent avoir modifié leur liste de destinations à visiter pour la même raison.
  • 55 % des sondé(e)s déclarent que leur appartenance à la communauté LGTBQ+ a un impact sur le choix de leurs compagnes et compagnons de voyage.
  • 57 % d’entre eux expliquent qu’en tant que membre de la communauté LGBTQ+, elles modifient la manière dont elles se comportent avec leur moitié lorsqu’elles voyagent.
  • 52 % des sondé(e)s pensent que le fait d’appartenir à la communauté LGBTQ+ affecte leur apparence pendant leurs voyages (par ex. leur tenue, leur maquillage, etc.).

Selon l’étude de Booking.com, des préoccupations pèsent donc sur de nombreux voyageurs LGBTQ+, souvent avant même qu’ils aient réservé un seul élément de leur voyage ou qu’ils soient arrivés à destination.

Cependant, il existe aussi des signes que les choses évoluent de manière positive dans ce secteur. D'ailleurs, une grande majorité des voyageurs et voyageuses (87 %) estiment que la majorité des expériences de voyages qu’ils et elles ont vécues jusqu’ici se sont bien déroulées.

Malgré les obstacles et les défis qui subsistent, ces données reflètent l’optimisme des personnes LGBTQ+ qui voyagent. On note également une opportunité pour le secteur des voyages de faire encore mieux pour créer des expériences plus positives pour tout le monde.



Pleins feux sur les hébergements

L’hébergement est un élément clé de l’expérience de voyage globale. D’après l’étude, les voyageurs et voyageuses LGBTQ+ ont vécu un mélange d’expériences positives et plus compliquées en matière d’accueil pendant leurs séjours.

En fait, 53 % des personnes interrogées ne se sont pas senties bien accueillies ou ont vécu des expériences désagréables dans un établissement dans lequel elles séjournaient.

Parmi ces personnes :

  • 20 % ont rencontré des membres du personnel ayant supposé qu’elles avaient besoin de chambres séparées ou de 2 lits simples alors qu’elles voyageaient en couple.
  • 20 % ont eu l’impression de devoir modifier leur comportement, et 16 % ont cru devoir changer leur apparence, afin d’éviter le jugement des autres ou des échanges désagréables avec le personnel ou les propriétaires d’un hébergement.
  • 19 % ont été en relation avec du personnel ou des propriétaires qui n’ont pas compris la nature de leur relation avec leurs compagnes/compagnons de voyage lors de l’enregistrement.
  • 17 % ont vécu une expérience peu chaleureuse ou désagréable lors d’un repas au restaurant d’un hôtel ou d’un hébergement.
  • 17 % ne se sont pas senties à l’aise de demander des recommandations LGTBQ+-friendly sur la destination.
  • 13 % ont été confrontées à du personnel ou des propriétaires qui ont utilisé les mauvais pronoms ou leur ont assigné un genre qui n’était pas le leur dans les échanges précédant l’arrivée à l’établissement.
  • 24 % ont eu des interactions peu chaleureuses ou désagréables avec d’autres clients. C’est l’une des expériences négatives les plus citées par les personnes interrogées.


[Booking.com]


Des séjours plus chaleureux pour tout le monde

Cette étude a révélé que malgré des signes positifs, une partie non négligeable de la population mondiale estime ne pas pouvoir être elle-même lorsqu’elle voyage.

Booking.com voit dans ce constat une opportunité pour le secteur des voyages, qui peut prendre des mesures pour rendre l’expérience des voyageurs et des voyageuses LGBTQ+, et par extension, de toutes les personnes qui voyagent, plus simple, plus inclusive et plus chaleureuse.

Dans cette optique, la plateforme de voyage en ligne donc lancé son programme Proud Hospitality, visant à soutenir les hébergements partenaires dans leur volonté de proposer des expériences plus inclusives aux voyageurs et voyageuses de la communauté LGBTQ+, et à mieux les accueillir.

« Je suis moi-même un voyageur homosexuel, je partage donc certaines de ces préoccupations, mais je suis également très optimiste quant à l’avenir. Une personne de la communauté LGBTQ+ qui voyage sur cinq dit espérer pouvoir explorer le monde sans restrictions ni limites dans les cinq prochaines années. Nous sommes convaincus qu’ensemble, nous pouvons faire en sorte que tout le monde puisse découvrir le monde en étant soi-même, et ce, en toutes circonstances », conclut Arjan Dijk, responsable marketing et vice-président senior chez Booking.com.

Pour le moment, ce programme est disponible en anglais pour les partenaires des États-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, d’Allemagne, de France, des Pays-Bas, d’Australie et de Nouvelle-Zélande. D’autres langues et de nouveaux territoires seront ajoutés en 2021 et 2022.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !





Indicateur