Ceci n'est pas une blague : les Canadiens pourront prendre l'avion avec du cannabis


Ceci n'est pas une blague : les Canadiens pourront prendre l'avion avec du cannabis
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

Eh non, ce n'est pas un poisson d'avril d'automne : les voyageurs canadiens qui prendront l'avion pour se rendre ailleurs au pays seront bel et bien autorisés à avoir en leur possession jusqu'à 30 grammes de cannabis une fois que la possession à des fins personnelles deviendra légale, le 17 octobre prochain. 

PAX a demandé à Transport Canada de s'expliquer sur le sujet.

« À compter du 17 octobre 2018, les passagers seront autorisés à transporter des quantités légales de cannabis, soit 30 grammes, dans leur bagage à main ou leur bagage enregistré, s'ils voyagent à l'intérieur du Canada. Évidemment, il sera interdit de le fumer à bord de l'appareil, ces lois ne changeront pas », indiquait Marie-Anyk Côté, conseillère principale, relations avec les médias chez Transports Canada.

LIRE PLUS : Exclusif : PAX a parlé de cannabis canadien aux douanes américaines

Seulement au Canada

Transports Canada rappelle pour sa part que le fait de traverser la frontière des États-Unis en transportant du cannabis, ou des produits qui en contiennent, demeurera illégal après le 17 octobre. Bien que plusieurs États américains aient légalisé la marijuana, la possession de cette drogue est toujours illégale en vertu des lois fédérales américaines.

« Tant qu'il s'agit d'un vol intérieur, les gens sont autorisés à en apporter une certaine quantité pour leur usage personnel, a expliqué le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau. Cependant, je rappelle aux Canadiens que, s'ils prennent des vols à destination des États-Unis ou d'autres pays, les règles du pays où ils se rendent sont celles qui s'appliquent ».

Et les vols de correspondance?

Si un Canadien voyage entre deux destinations aux juridictions distinctes, et même si celles-ci autorisent toutes deux l'usage de marijuana, il sera interdit de transporter la drogue au-delà des frontières canadiennes.

Par exemple, l'aéroport de Los Angeles permet aux passagers de 21 ans et plus de posséder jusqu'à 28,5 grammes de cannabis pour consommation personnelle en vertu du règlement Adult Use of Marijuana Act entériné en 2016. Or, si un voyageur se déplace entre YUL et LAX, en l'occurence, il ne pourra être en possession d'aucune drogue.

« Il demeure illégal de transporter du cannabis, qu'il soit à des fins de consommation personnelle ou médicale, au-delà des frontières canadiennes y compris la frontière canado-américaine. Transport Canada travaille à l'implémentation d'affichage qui indiquera clairement ces lois pour mieux informer les voyageurs. Des panneaux seront installés aux aéroports, dans les terminaux de croisières, dans les gares et à plusieurs points de sortie terrestres, tout cela en collaboration avec les autorités provinciales concernées », concluait Marie-Anyk Côté.

LIRE PLUS: Air Canada interdira le cannabis à ses employés

Indicateur