Le ministre Fitzgibbon s’engage (presque) à aider les agences de voyages


Le ministre Fitzgibbon s’engage (presque) à aider les agences de voyages

« J’ai eu l’impression qu’on parlait à un allié, aujourd’hui », commente Moscou Côté, président de l’AAVQ, à la suite de l’assemblée informative et participative à laquelle a pris part le ministre de l’Économie du Québec, Pierre Fitzgibbon.

S’il s’est prudemment abstenu de promettre quoi que ce soit aux agences de voyages, le ministre Fitzgibbon a, en effet, manifesté une réelle ouverture à l’idée de les soutenir – évoquant même la possibilité d'une annonce dès la semaine prochaine.

Très satisfaits au terme de leur assemblée virtuelle, le président de l’AAVQ, Moscou Côté, et le vice-président Éric Boissonneault, ne s’attendaient pas eux-mêmes à ce que le ministre s’avance à ce point.

« J’étais déjà très content, juste à l’idée que le ministre accepte de s’adresser aux agents de voyages. J’ai été agréablement surpris par sa maîtrise du dossier. M. Fitzgibbon ne s’est peut-être pas engagé formellement à nous aider… Mais il a clairement dit qu’il étudiait ce qui pouvait être fait. Ça me paraît très positif. J’ai très hâte de voir la suite des choses », indique Moscou Côté.

LIRE PLUS – Le ministre Pierre Fitzgibbon participera à l’assemblée de l’AAVQ 

Sur la bonne voie !

« Avant la conférence, j’avais déjà l’impression, intuitivement, que les choses se présentaient bien. Maintenant, une intervention de Québec pour nous aider me paraît encore plus probable », corrobore Éric Boissonneault, vice-président de l’AAVQ.

On ignore bien sûr les détails du soutien que proposera, peut-être, le gouvernement du Québec aux agences de voyages au cours de prochains jours ou prochaines semaines. L’industrie a néanmoins intérêt à être réaliste quant à ses attentes...

« Le ministre a quand même prévenu que certains joueurs dans notre industrie, comme dans d’autres industries, pourraient ne pas passer au travers », relève Moscou Côté.

En attendant que les choses se précisent, les dirigeants de l’AAVQ se disent à la disposition du gouvernement du Québec pour répondre à toute question ou pour lui fournir des données additionnelles, au besoin.

« Nous ne parlons pas tous les jours au ministre, mais nous avons des contacts réguliers avec les gens de son ministère, et nous allons maintenir ces contacts », souligne Éric Boissonneault.

Moscou Côté ajoute que lorsque le gouvernement du Québec fera une annonce, si annonce il y a, l’AAVQ étudiera celle-ci consciencieusement pour s’assurer que ce qui est annoncé est effectivement bénéfique pour l’ensemble des agences de voyages.

Mais entre-temps, l’heure est à l’optimisme.

« Sur 10, je nous accorde une note de 9,5 », blague en conclusion Moscou Côté.

Pour revoir la vidéo de l’assemblée informative et participative de l’AAVQ, présentée en collaboration avec PAX, cliquer ici.

Indicateur