Samedi,  26 septembre 2020  9:59

Le lobbyisme des agences de voyages porte fruit, soutient l’ACTA


Le lobbyisme des agences de voyages porte fruit, soutient l’ACTA

Évoquant la prolongation, l’évolution ou la création de programmes de secours par le gouvernement fédéral, l’ACTA attribue celles-ci au lobbyisme fructueux des agences de voyages.

LIRE PLUS - Ottawa prolonge la PCU d’un mois et annonce une nouvelle aide : la PCRE

Du même souffle, l’Association invite les membres de l’industrie à poursuivre leurs efforts !

Il faut tout un village…

« Comme le dit le dicton, "il faut tout un village" et nous remercions tous les conseillers en voyages et tous les leaders d’agences de voyages qui ont pris le temps d’envoyer des lettres personnalisées à leur représentant gouvernemental local, et d’effectuer un suivi au moyen d’innombrables appels téléphoniques au cours des derniers mois. Ces démarches ont certainement produit de bons résultats », déclare Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.

Parmi les annonces d’Ottawa faisant suite au lobbyisme de l’industrie, l’ACTA mentionne ceux-ci :

  • la prolongation pendant quatre semaines la Prestation canadienne d’urgence (PCU) – pour un total de 28 semaines;
  • la transition de la PCU vers l’assurance emploi (AE) pour que l’AE devienne accessible à un plus grand nombre de Canadiens;
  • le nouveau programme de Prestation canadienne de la relance économique (PCRE), conçu pour les travailleurs autonomes et pour les travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’AE.

Ces nouveautés devront être approuvées par la Chambre des communes en septembre.

« Ceci signifie que nous devrons poursuivre nos efforts de lobbyisme et qu’encore une fois, nous demanderons à nos membres de s’impliquer et de maintenir notre élan », écrit l’ACTA.

LIRE PLUS - L’ACTA supplie Ottawa : « Nous avons besoin d’aide d'urgence »

Nouvelle campagne de lobbyisme

Du même souffle, l’Association annonce une nouvelle campagne de lobbyisme à venir pour demander une aide essentielle en 2021.

« Nous ne pouvons pas laisser tomber, notre industrie aura besoin d’une aide continue en 2021 », lance Wendy Paradis.

L’ACTA rappelle qu’elle souhaite obtenir une aide financière particulière pour l’industrie du voyage afin de surmonter la présente crise financière.

« Le programme de subvention salariale compte parmi les plus précieux des programmes d’aide et constitue un filin de sécurité pour nos agences de voyages. Il faut qu’il soit prolongé à son taux d’origine de 75 % ou plus. Compte tenu des baisses de revenu de 95 % ou plus pour la plupart des agences de voyages, ce programme est essentiel à notre survie », plaide l’ACTA.

Indicateur