Le financement de voyages avec Uplift : comment ça marche?


Le financement de voyages avec Uplift : comment ça marche?
Denise Heffron, ex-Transat, est de retour dans l’industrie pour préparer le lancement de Uplift au Canada
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Il y a un an et des poussières, Denise Heffron entamait sa retraite de Transat, où elle agissait comme vice-présidente, commercialisation et comptes nationaux. Toutefois, cette retraite s’est avérée de courte durée, puisque, dès juin 2018, Mme Heffron était de retour dans l’industrie pour préparer le lancement de Uplift au Canada. Mais qui est cette entreprise et qu’offre-t-elle exactement ?

LIRE PLUS : Denise Heffron prend sa retraite de Transat

Lancée en 2017, cette entreprise de technologie financière de la Silicon Valley offre le financement de voyages grâce à une option de paiement mensuel intégrée au site Web et aux outils de réservation des fournisseurs de voyages.

Aux États-Unis, Uplift a établi des partenariats avec d’importants acteurs de l’industrie, comme Norwegian Cruise Line, Universal Studios, American Airlines Vacations, Southwest Vacations, Spirit Airlines, etc.

Aucun partenariat canadien n’a encore été annoncé… mais cela ne saurait tarder ! En effet, Uplift prévoit que sa technologie sera accessible dès ce printemps au Canada. Les fournisseurs de voyages et agences qui deviendront ses partenaires seront annoncés au cours des prochaines semaines, indique Denise Heffron, directrice générale de Uplift Canada.

C’est pour réussir son entrée sur le marché canadien que Uplift a recruté cette vétérane respectée de l’industrie. Déjà, l’entreprise dispose d’un site où elle présente ses services – en français et en anglais –aux Canadiens. La version française loge à uplift.com/fr/ca.

Voyagez maintenant. Payez au fil du temps. 

Sur son site, attrayant et convivial, Uplift fait valoir aux consommateurs qu’ils peuvent faire leur demande de financement simplement et rapidement, et ce, sans même quitter le site de leur prestataire de voyage : ils n’ont qu’à sélectionner l’option Paiement Mensuel sur le site dudit partenaire.

« En divisant le coût de votre voyage en mensualités abordables, vos rêves de voyage n’auront pas à attendre », assure Uplift aux consommateurs. « Faites le voyage que vous méritez : rehaussez votre expérience de voyage avec un surclassement de chambre d'hôtel, un siège d'avion spacieux, des billets d'attraction, et plus », les tente-t-elle.

« Nous avons pris des vacances de rêve que nous ne pensions pas pouvoir nous offrir », confirme le témoignage d’un client satisfait de Pennsylvanie, sur le site.

Uplift affirme en effet que sa solution de financement est déjà très appréciée. La preuve : ses utilisateurs auraient déjà parcouru plus de 50 millions de kilomètres dans 105 pays, créant ainsi plus de 300 000 souvenirs de vacances.

Un exemple

Uplift fournit quelques échantillons de voyages financés par ses bons soins. Par exemple : un week-end à Las Vegas à 707 $CAN (vol 278 $ + hôtel 342 $ + voiture de location 87 $). Cette escapade pourrait être accessible en 12 paiements mensuels de 63 $ par l’entremise d’un partenaire d’Uplift, évoque-t-on.

On remarquera que cela revient à 756,36 $. Cet exemple est basé sur un taux annuel d'emprunt (TAP) de 15 %. Toutefois, le TAP déterminé par Uplift peut varier de 7 % à 31,99 % (!), selon les informations de crédit du voyageur et d'autres facteurs.

Tous les prêts sont accordés par Uplift elle-même, et l'approbation n'est pas garantie.

Le financement par Uplift vs le paiement par carte de crédit

Quels sont les avantages d'utiliser les services Uplift pour financer un voyage plutôt que de payer celui-ci avec une carte de crédit ?

« Les coûts totaux ne sont pas clairs lors de l’utilisation de cartes de crédit, en particulier si un client a déjà un solde. De plus, les consommateurs ne comprennent toujours pas comment l’intérêt composé sur leur carte de crédit est calculé. Uplift facture des intérêts simples (non composés) et les frais financiers sont présentés clairement au moment du prêt. Les cartes de crédit facturent également des frais de retard, contrairement à Uplift », répond répond la DG de Uplift Canada.

Denise Heffron mentionne aussi que le fait de recourir au financement de Uplift permet aux gens de distinguer les dépenses liées à un voyage des autres dépenses qui apparaissent sur une carte de crédit.

« Les clients évaluent ainsi avec précision le coût de leur voyage et le moment où celui-ci sera payé. Les voyages font partie d’une classe à part. Le fait de les distinguer des autres dépenses permet aux gens de mieux gérer leur budget et de mieux préparer cet événement spécial. »

Vous vous occupez du voyage, nous optimisons le financement.

Une section du site de Uplift s’adresse à ses partenaires potentiels de l’industrie du voyage. Uplift leur promet notamment une intégration transparente à leur site et un très haut niveau de sécurité.

Parmi ses arguments, Uplift souligne que sa solution de paiements différés fait que les clients sont plus enclins à réserver immédiatement et qu’ils sont aussi plus enclins à acheter des services optionnels.

« L'option de payer au fil du temps augmente le désir et la capacité du consommateur à voyager. Cela change non seulement la façon dont les consommateurs magasinent et paient, mais aussi la façon dont ils voyagent, en leur offrant plus d'options et de choix, comme le surclassement de chambres et de sièges – des avantages que les consommateurs n'auraient normalement pas envisagés », commente Denise Heffron.

En outre, les partenaires de Uplift perçoivent immédiatement le coût total du voyage, sans risque de paiement, de rejet de débit ou de fraude. 

Ainsi, « votre personnel peut consacrer son temps précieux à se concentrer sur les voyages, et non sur le financement », avance Uplift.

Uplift connaît une croissance rapide et a récemment clôturé une ronde de financement par actions de série C de 123 M$ US. L’entreprise a été fondée par Brian Barth, également cofondateur en 1999 de Sidestep, le premier métamoteur de recherche de voyage qui a été acquis par la suite par Kayak.

Indicateur