L'hôtel du futur : à 360 degrés dans le cercle polaire arctique


L'hôtel du futur : à 360 degrés dans le cercle polaire arctique
Photo : Snøhetta
Antoine Stab

C’est d’abord en tant que journaliste plein air qu'Antoine Stab a découvert le monde du voyage et son industrie. Français d'origine et québécois d'adoption, il se dit curieux de tout, autant ce qui se passe dans la cour arrière qu’à l’autre bout du monde.

C'est un projet pas banal qui a été dévoilé dernièrement par le cabinet d'architecture norvégien Snøhetta : la construction d'un hôtel situé au-dessus dans le cercle polaire arctique et offrant une vue à 360 degrés sur le glacier Svartissen, le deuxième plus grand du pays.

LIRE PLUS : Les 5 meilleurs hôtels de glace du monde

Beauté architecturale, cet hôtel, nommé « Svart » - qui veut dire « noir » en norvégien -, se veut un prolongement circulaire du littoral. Inspiré par les formes des maisons de pêcheurs locaux et des structures de séchage du poisson, il repose sur des fûts en bois résistants aux intempéries, qui serviront également de passerelle en été.

Photo : Snøhetta
Une empreinte minimale

Le Svart serait le premier hôtel à bilan énergétique positif du cercle polaire arctique, en générant plus d'énergie renouvelable qu'il n'en faudrait pour le construire, le faire fonctionner et le démolir théoriquement, si on prend en compte une période de 60 ans.

Photo : Snøhetta

En plus d'être équipé de panneaux solaires sur le toit et de puits géothermiques, le bâtiment a une géométrie pensée pour réduire de 85% sa consommation d'énergie.

« La nature de l'Arctique est fragile et vierge. La construction dans un environnement aussi précieux s'accompagne d'obligations claires en matière de préservation de la beauté naturelle, de la faune et de la flore du site. Il était important pour nous de concevoir un bâtiment durable qui laissera une empreinte environnementale minimale sur cette belle nature du Nord. Construire un hôtel à énergie positive et à faible impact est un facteur essentiel pour créer une destination touristique durable respectant les caractéristiques uniques de la parcelle : les espèces végétales rares, les eaux limpides et la glace bleue du glacier Svartisen », explique Kjetil Trædal Thorse, chef de projet du cabinet d'architecture, dans un communiqué.

Photo : Snøhetta
Son ouverture est prévue pour 2021. Preuve, s'il en fallait une, que l'avenir est plein de promesses !

Indicateur