François Legault : « mon premier choix, ce serait de rembourser les consommateurs »


François Legault : « mon premier choix, ce serait de rembourser les consommateurs »
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Le premier ministre François Legault s’est invité dans le débat crédit vs remboursement aujourd’hui. En réponse à une question un peu alambiquée posée lors du point de presse, M. Legault a indiqué que son gouvernement n’avait pas encore pris de décision dans ce débat complexe. Toutefois...

LIRE PLUS : Crédits voyage : nouvelles notes discordantes

« Évidemment, mon premier choix, ce serait de rembourser, avec de l’argent, les consommateurs », a-t-il mentionné.

Le premier ministre répondait à un journaliste qui lui demandait si le gouvernement prévoyait « changer les règles, à la demande de l’industrie du voyage, pour que les voyageurs ne soient pas indemnisés par le fonds ».

Le premier ministre a d’abord évoqué ses antécédents chez Transat.

« C’est un secteur que je connais bien à cause de mon ancienne vie », a-t-il rappelé.

« Il y a un problème »

Il a aussitôt enchaîné en parlant de la capacité limitée du FICAV à rembourser tout le monde.

« Je peux vous dire tout de suite qu’il n’y a probablement pas assez de fonds dans le Fonds d’indemnisation pour rembourser tout le monde. »

Il a ensuite souligné que la capacité de remboursement des transporteurs est également limitée.

« Il faut comprendre que les transporteurs, y compris les gros comme Air Canada et Air Transat, n’ont absolument pas les fonds actuellement pour être capables de rembourser tout le monde. […] Les transporteurs ont un loyer important à payer chaque mois sur les avions… Ils n’ont pas non plus cet argent-là… »

LIRE PLUS : Vidéo sur les crédits voyage : ouverte au compromis, l’AAVQ presse le gouvernement à répondre

À la recherche d’une solution

Que faire pour régler ce problème ? Le gouvernement planche sur la question. Mais il n’a pas encore pris de décision…

« Toute la question du remboursement des dépôts des consommateurs – Comment on fait pour aider les transporteurs ? Quelle partie va venir du gouvernement fédéral ? Quelle partie va venir du gouvernement du Québec ? – ce sont des choses qu’on regarde actuellement. Mais pour l’instant, il n’y a rien de décidé concernant l’indemnisation. »

Entre-temps, le premier ministre a tout de même laissé entrevoir ses préférences...

« Évidemment, mon premier choix, ce serait de rembourser, avec de l’argent, les consommateurs », a conclu François Legault.

Indicateur