Officiel : Ottawa met fin le 1er avril aux tests pré-arrivée pour tous les voyageurs vaccinés


Officiel : Ottawa met fin le 1er avril aux tests pré-arrivée pour tous les voyageurs vaccinés
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Confirmant la nouvelle qui avait été divulguée hier (16 mars) par les médias grand public, le gouvernement fédéral a tenu une conférence de presse jeudi (17 mars) pour annoncer officiellement que le Canada mettait fin à l'obligation de procéder à des tests de dépistage de la COVID-19 avant l'entrée dans le pays pour tous les voyageurs entièrement vaccinés.

L'annonce a été faite conjointement par le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, celui du Transport, Omar Alghabra, et celui du Tourisme, Randy Boissonnault. 

« Il est juste de dire que nous entrons maintenant dans une phase de transition de cette pandémie », a déclaré M. Duclos, en soulignant les taux élevés de vaccination, la disponibilité de tests rapides et les traitements qui empêchent les gens de devenir très malades.

La règle des tests avant l'arrivée sera levée le 1er avril, a indiqué M. Duclos, ce qui ne concerne (malheureusement) pas les Canadiens qui rentrent chez eux après les vacances de mars.

Tous les voyageurs sont encore tenus de remplir le formulaire ArriveCAN en ligne ou via l'application avant d'entrer au Canada.

"L'annonce d'aujourd'hui est encourageante, mais n'oublions pas que toutes les mesures sont sujettes à révision ", a précisé M. Duclos, ajoutant que le gouvernement ajustera les mesures en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, a également pris la parole jeudi, qualifiant la nouvelle de "jour que nous attendions tous".

Le ministre Alghabra a aussi abordé le sujet de la reprise des croisières, notant que les passagers entièrement vaccinés devront passer un test antigénique au plus tard un jour avant leur départ prévu, mais ne seront plus tenus de passer un test avant de descendre du navire.

Il a précisé que l'obligation d'être vacciné pour prendre le train ou l'avion et de porter un masque dans les aéroports demeure en vigueur.

Les tests aléatoires à l'arrivée (sans avoir à se mettre en quarantaine en attendant les résultats) resteront aussi en vigueur pour repérer les nouveaux variants de la COVID-19, ont indiqué les responsables.

À partir du 1er avril, les Canadiens entièrement vaccinés qui voyagent à l'étranger n'auront plus à craindre d'être bloqués à l'étranger en raison d'un test COVID positif les obligeant à rester en quarantaine pendant une période pouvant aller jusqu'à dix jours, même si elles sont vaccinées et asymptomatiques.

Le 28 février, les tests antigéniques ont remplacé le test PCR moléculaire, auparavant obligatoire (plus long pour l’obtention des résultats et coûteux). 

Une excellente nouvelle pour l'industrie

Le changement majeur au 1er avril, attendu depuis longtemps, est une bonne nouvelle pour les conseillers en voyages et pour l'industrie du voyage en général, qui, depuis plusieurs mois, fait pression sur Ottawa pour qu'il supprime les règles de test à la frontière.

La Table ronde canadienne sur le voyage et le tourisme a qualifié à plusieurs reprises la règle canadienne des tests à la frontière d'obstacle « non fondé sur la science », en s'appuyant sur le groupe consultatif d'experts sur les tests et le dépistage COVID-19 du gouvernement, qui, en mai 2021, a conseillé d'éliminer les tests avant l'arrivée pour les voyageurs complètement vaccinés, ainsi que sur les témoignages de médecins qui affirment que les tests à la frontière n'ont plus de sens. 

La coalition de dirigeants du secteur du voyage et du tourisme a également attiré l'attention sur d'autres pays, tels que le Danemark, le Royaume-Uni, la Suisse, l'Irlande et la Norvège qui ont complètement supprimé les règles de dépistage.

La fin des tests avant l'arrivée s'ajoute au fait qu'Ottawa a levé, le mois dernier, son avis déconseillant les voyages non essentiels et éliminé le test obligatoire à l'arrivée ainsi que la règle d'isolement pour les personnes vaccinées.





Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur