Vendredi,  27 janvier 2023  19:56

Élimination des tests avant l’arrivée au Canada : l’ACITA lance une nouvelle pétition

  • Buzz
  •   10-03-2022  16:52
  •   Pax Global Media

Élimination des tests avant l’arrivée au Canada : l’ACITA lance une nouvelle pétition
Pax Global Media

« Nous soussignés citoyens du Canada, prions le gouvernement du Canada d’éliminer l’obligation pour les voyageurs canadiens d’obtenir un résultat de dépistage de la COVID-19 négatif avant leur retour au pays. »

C’est ce que demande l’ACITA (Association canadienne des conseillers en voyages indépendants) dans une nouvelle pétition électronique déposée à la Chambre des communes.

LIRE PLUS – L’ACITA dépose une pétition demandant le retrait du test PCR avant de rentrer au Canada 

Des pétitions consécutives et (quasi) identiques

Signe que l’ACITA n’entend pas relâcher la pression : la pétition e-3879 a été déposée le 10 mars à 11 h 19 précisément. C’était seulement 6 minutes après que la pétition précédente de l’Association (e-3835) ait cessé d’accepter les signatures !

Il faut dire que cette première pétition – qui portait exactement sur la même demande – a remporté un franc succès. En un mois (du 8 février au 10 mars), la pétition e-3835 a ainsi recueilli pas moins de 13 669 signatures.

À quelques détails près, les pétitions e-3835 et e-3879 et  sont identiques. Parmi les rares différences, on remarque, par exemple, que la première demandait la suppression du « test PCR » avant l’arrivée au Canada...

Or, le 1er mars, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il autoriserait désormais aussi les tests antigéniques rapides. Pour refléter ce changement, la pétition e-3879 demande donc d’éliminer tout dépistage pré-arrivée, sans préciser le type de test.

Les mêmes arguments

Dans le préambule des deux pétitions, l’ACITA fait valoir les mêmes arguments, pas dans le même ordre, mais presque dans les mêmes mots :

  • Le Canada a l’un des taux de vaccination les plus élevés du monde;
  • Les voyageurs canadiens signalent un nombre croissant de problèmes dans leur lieu de séjour, par exemple des tests de dépistage imprécis (faux positifs), des surfacturations exorbitantes, des retards dans la communication des résultats, des voyageurs qui ont obtenu de faux tests, ou des centres de villégiature qui ont recours à des laboratoires pour falsifier les résultats de leurs clients afin que ceux-ci prolongent leur séjour à leurs frais;
  • Un nombre croissant de pays, y compris le Royaume-Uni, la Suisse, la Suède, l’Espagne, l’Allemagne, la France et le Danemark, ont éliminé toutes leurs exigences de dépistage à la frontière pour les voyageurs vaccinés, et les données scientifiques les plus récentes donnent à penser qu’il est temps pour le Canada de songer à suivre leur exemple;
  • Selon un récent sondage mené auprès des conseillers en voyages canadiens, l’obligation de se soumettre à un dépistage au retour d’un voyage constitue le principal obstacle à la pleine reprise des activités de l’industrie canadienne des voyages internationaux.

Signez la 2e même si vous avez signé la 1re

Les deux pétitions de l’ACITA ont été parrainées par la députée conservatrice Melissa Lantsman, vice-présidente du Comité permanent des transports, de l'infrastructure et des collectivités.

Alors que c’est la conseillère ontarienne Judith Coates (TTANDThe Travel Agent Next Door) qui avait lancé la première pétition, la seconde émane de sa collègue Brenda Slater (Beyond the Beach). Toutes deux sont cofondatrices de l’ACITA.

La nouvelle pétition accepte les signatures jusqu’au 9 avril 2022 à 11 h 19. Les membres de l’industrie – ainsi que les voyageurs – sont invités à la signer, et ce, même s’ils ont auparavant signé la première pétition.

Pour signer, cliquer ici.

Au moment de mettre en ligne, la pétition e-3879 avait recueilli une cinquantaine de signatures.







Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur