Des chiens réconfortants à YUL


Des chiens réconfortants à YUL


Depuis le début octobre, les passagers de Montréal-Trudeau se voient offrir une nouvelle expérience tant divertissante qu’apaisante. En effet, Aéroports de Montréal (ADM) a mis sur pied une escouade composée d’une trentaine de chiens qui se promènent dans l’aérogare pour offrir des moments de complicité aux voyageurs, qui peuvent les flatter et échanger avec leur maître/gardien qui les accompagnent. Nommée Escouade Câline YUL, cette initiative est fort appréciée des passagers qui peuvent être plus fébrile ou anxieux dans un environnement aéroportuaire.

Initialement mis en œuvre comme projet-pilote, cette escouade, qui est le fruit d’une collaboration avec le Centre d’Adoption d’Animaux de Compagnie du Québec (caacQ) fait désormais partie intégrante des mesures proposées à Montréal-Trudeau pour bonifier l’expérience-passager.

LIRE PLUS : 2 millions de passagers par mois à Montréal-Trudeau

L’Escouade Câline YUL en bref

  • L’Escouade Câline YUL est actuellement active dans la zone internationale et la zone domestique de l’aérogare.
  • Les bénévoles laissent les passagers s’approcher du chien, mais ne vont jamais vers eux, notamment pour des raisons d’allergies ou phobie.
  • Le nom de l’Escouade se veut un clin d’œil à l’unité canine gérée par la Sûreté aéroportuaire, qui porte le nom d’Escouade canine
  • Le caacQ assure la coordination et la sélection des maîtres/gardiens en s’assurant qu’ils correspondent aux critères fixés par ADM afin de répondre à ses normes de sécurité.
  • Les propriétaires/gardiens d’animaux réalisent cette activité à titre bénévole.
  • Chaque bénévole a suivi une formation de deux heures et a effectué une visite du site avec le chien afin d’évaluer le niveau de confort et les aptitudes de l’animal dans un contexte aéroportuaire.

« Nous sommes extrêmement fiers d’avoir mis sur pied cette initiative, qui a déjà fait ses preuves dans d’autres aéroports à travers le monde. Les chiens sont souvent vus comme étant les meilleurs amis de l’humain et dans un environnement non familier comme le nôtre, leur présence est vraiment réconfortante pour les passagers », a déclaré le président-directeur général d’Aéroports de Montréal, M. Philippe Rainville.

Indicateur