Vendredi,  23 octobre 2020  18:12

Des chiens déployés à l'aéroport d'Helsinki capables de détecter la COVID-19 plus rapidement que les tests !


Des chiens déployés à l'aéroport d'Helsinki capables de détecter la COVID-19 plus rapidement que les tests !

L'aéroport international d'Helsinki, en Finlande, a récemment accueilli une escouade de chiens. Rien d'étonnant jusque là, la présence des chiens dans les aéroports n'est pas nouvelle, que ce soit dans les services de douane ou pour offrir une expérience douce et réconfortante pour les voyageurs.

Mais là où cette brigade canine se distingue des autres, c'est que les chiens qui la composent seraient capables de détecter la COVID-19 plus rapidement que les tests !

« On s'attend à ce que le nez sensible des chiens accélère le processus d'identification des personnes infectées par la COVID-19 », indique la société Finavia, qui exploite l'aéroport. « Nous sommes parmi les pionniers. À notre connaissance, aucun autre aéroport n'a tenté d'utiliser la détection des odeurs canines à une si grande échelle contre la COVID-19. Nous sommes satisfaits de l’initiative de la ville de Vantaa. Cela pourrait être un pas en avant supplémentaire sur la manière de battre le coronavirus »

Les chiens plus efficaces et rapides que les tests ?

Selon des tests préliminaires menés par un groupe de recherche de la faculté vétérinaire de l'Université d'Helsinki, les chiens seraient ainsi capables de sentir le virus avec une certitude de presque 100 %. Ils peuvent également identifier le virus quelques jours avant même que les symptômes ne commencent. Un atout alors que les tests de laboratoire ne sont pas encore capables de le faire. 

Les chiens pourraient également identifier la COVID à partir d'un échantillon beaucoup plus petit que les tests PCR utilisés par les professionnels de la santé. Un chien n'a besoin que de 10 à 100 molécules pour identifier le virus, alors que l'équipement de test en nécessite 18 000 000.

Des tests qui ne manquent pas de chien !

Crédit photo : Finavia.

Faire un test de chien COVID-19 à l'aéroport d'Helsinki n'inclue pas de contact direct avec le chien. Ce dernier effectue son travail dans une cabine séparée. 

Ceux qui passent le test essuient leur peau avec une lingette de test et la déposent dans une tasse, qui est ensuite donnée au chien. Cela permet aussi de protéger également le maître-chien des infections. 

Tous les tests sont traités de manière anonyme.

Si le résultat du test est positif, le passager sera dirigé vers un point d'information sur la santé géré par la ville de Vantaa, situé à l'aéroport.

La brigade canine COVID-19 est constituée 10 chiens, qui se relaient tour à tour par équipe de quatre.

«Les chiens ont besoin de se reposer de temps en temps. Pendant que deux chiens travaillent, les deux autres font une pause. Le service est principalement destiné aux passagers arrivant de l'extérieur du pays », explique Susanna Paavilainen de WiseNose, une entreprise spécialisée dans la formation de chiens détecteurs d'odeurs, qui a formé cette brigade canine. « Pendant que deux chiens travaillent, les deux autres font une pause. Le service est principalement destiné aux passagers arrivant de l'extérieur du pays. »

Indicateur