Demande d’une aide sectorielle pour les agences : l’AAVQ dévoile la réponse de Québec… demain !


Demande d’une aide sectorielle pour les agences : l’AAVQ dévoile la réponse de Québec… demain !
Moscou Côté, président de l'AAVQ.

Le 10 août dernier, l’AAVQ présentait formellement au gouvernement du Québec une demande d’aide sectorielle destinée spécifiquement aux agences de voyages.

LIRE PLUS : L’AAVQ demande à Québec une aide spécifique pour les agences de voyages

Le gouvernement Legault a fait connaître sa réponse à l’AAVQ. 

Alors, les agents peuvent-ils espérer une aide ? Doivent-ils faire une croix là-dessus ? Ou quelque chose entre les deux ?

Pour le savoir, il faudra prendre part à la grande réunion informative et participative que tiendra l’AAVQ sur Zoom, demain (le 8 octobre), à 11 h.

LIRE PLUS : La réunion informative et participative de l’AAVQ : c’est ce jeudi, 11 h

Donner l’heure juste

Hier, l’AAVQ a publié la liste des sujets qu’elle entend aborder dans le cadre de cet événement virtuel. Sans surprise, l’aide sectorielle est le premier point à l’ordre du jour.

« L’aide sectorielle aux agences de voyages est un des enjeux les plus importants, actuellement. Tout le monde, présentement, souffre financièrement. Nous avons fait des demandes au gouvernement. On nous a répondu. Nous allons donner l’heure juste aux membres de l’industrie », indique Moscou Côté, président de l’AAVQ.

Le deuxième item à l’ordre du jour est l’un de ceux qui ont le plus fait couler d’encre (et de salive !) ces derniers mois : les crédits voyage.

Encore là, l’AAVQ fera le point sur les derniers développements. L’un d’eux est une récente intervention du ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, dans le Journal de Montréal.

« En gros, dans cet article, le ministre répète qu’il souhaite le remboursement des consommateurs. En même temps, il ne semble pas vouloir s’acharner sur les agents de voyages », évoque Moscou Côté.

Mais encore ? Pour en savoir plus, il faudra participer demain à la réunion informative et participative de l’AAVQ !

Autres sujets à l’ordre du jour de l’événement virtuel : l’ouverture intelligente des frontières; la reconduction des permis et CCV; et les assurances voyages... Autant de sujets qui ont préoccupé l’AAVQ au cours des derniers mois et qui ont entraîné de nombreuses démarches.

L’AAVQ prévoit pouvoir faire le point sur l’ensemble de ces sujets en une trentaine de minutes.

LIRE PLUS : L’AAVQ envisage une conférence informative et participative pour faire le point sur la COVID-19

Jusqu’à 500 têtes valent mieux qu’une !

Après le segment informatif de la réunion, suivra ensuite une période de questions-réponses.

Selon Moscou Côté, ce segment participatif de la réunion sera tout aussi important – sinon plus ! – que le segment informatif.

« Je suis sûr qu’il y a plein de bonnes idées qui circulent dans l’industrie, sans nécessairement se rendre jusqu’à nous. Ce sera le moment de les exprimer. Nous voulons les entendre ! »

En principe, jusqu’à 500 membres de l’industrie pourraient participer à la grande réunion informative et participative de l’AAVQ.

Outre Moscou Côté, les animateurs de la réunion seront Éric Boissonneault et Aurore Bonvalot, respectivement vice-président et directrice générale de l'AAVQ. La journaliste Gwendoline Duval agira comme modératrice, l’événement prenant place sur une plate-forme de son groupe médiatique.

L'inscription est obligatoire pour participer à la réunion informative et participative de l’AAVQ. Pour ce faire, cliquer ici.

Indicateur