Crédit de 24 mois pour un voyage futur : « Il faut appuyer Transat », lance Moscou Côté


Crédit de 24 mois pour un voyage futur : « Il faut appuyer Transat », lance Moscou Côté

En même temps que la suspension progressive des vols d’Air Transat jusqu’au 30 avril annoncée aujourd’hui (18 mars), Transat a annoncé un crédit de 24 mois pour un voyage futur pour tous les clients qui n’auront pas pu voyager du fait de l’annulation de leur vol. 

LIRE PLUS : Transat annonce la suspension progressive de ses vols jusqu’au 30 avril

Alors que certains clients critiquent ce crédit – parce qu’ils auraient préféré un remboursement –, Moscou Côté, président de l’AAVQ, salue l’initiative de Transat et invite les membres de l’industrie à l’appuyer aussi.

Tandis que plusieurs consommateurs se montrent satisfaits de la mesure annoncée par Transat – la plupart d’entre eux peuvent facilement envisager un voyage au cours des deux prochaines années de toute façon –, Moscou Côté est témoin, notamment sur les réseaux sociaux, que d’autres se rebiffent, certains évoquant même la possibilité d’entamer des mesures devant les tribunaux.

LIRE PLUS : Tout ce qu'il faut savoir sur la COVID-19

L’AAVQ, pour sa part, appuie entièrement l’initiative de Transat, l’estimant bénéfique pour les membres du réseau de distribution ne serait-ce que parce qu’elle leur épargne un rappel de commissions

Il faut aussi considérer que cette initiative est prise « dans un contexte de force majeure », souligne Moscou Côté. « Les législateurs n'avaient pas prévu une crise de l'ampleur du COVID-19. »

Au besoin, l’AAVQ entend soutenir Transat, en intervenant auprès des autorités réglementaires et autres instances.

« C’est le temps d’être solidaire entre membres de l’industrie », en invitant les membres du réseau de distribution à appuyer un acteur qui les a toujours appuyés aussi, et qui est aussi un acteur important dans l’économie québécoise.

Indicateur