COVID-19 : 150 leaders américains du voyage lancent un appel au calme


COVID-19 : 150 leaders américains du voyage lancent un appel au calme
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Alors que le président Donald Trump a décidé d’interdire durant 30 jours d’entrer sur le sol américain aux voyageurs en provenance d’Europe, alors que l’OMS considère désormais la COVID-19 comme une pandémie pandémie – et alors aussi que le gouvernement du Québec recommande désormais à tous les Québécois rentrant de voyage de s’isoler de façon préventive pendant 14 jours peu importe où ils sont allés ! –, des voix continuent de s’élever pour contrer la panique. 

LIRE PLUS : Face à la COVID-19, il faut être solidaires, rester positifs et ne surtout pas céder à la panique, selon Louise Fecteau 

Aux États-Unis, une coalition de 150 organisations liées aux voyages appelle la population à prendre des décisions basées sur les faits.

L’ASTA (le pendant américain de l’ACTA) a reproduit sur son site la déclaration de cette coalition qui assure d'emblée que, pour l'industrie du voyage et de l'hôtellerie, la sécurité du public voyageur, des clients et des employés compte plus que tout.

« Nous sommes en contact quotidien avec les autorités de santé publique et agissons sur les informations les plus récentes sur l'évolution situation du coronavirus », indique la coalition dans cette déclaration.

Selon elle, les responsables de la santé et du gouvernement ont assuré plusieurs fois au public que les Américains en bonne santé peuvent voyager en toute confiance dans ce pays.

« Bien qu'il soit extrêmement important de rester vigilant et de prendre des précautions utiles dans des moments comme ceux-ci, il est tout aussi important de prendre des décisions calmes, rationnelles et fondées sur des faits. »

LIRE PLUS - COVID-19 : « Notre industrie est solide et s’en remettra », dixit Nathalie Guay

La coalition assure aussi que, malgré les grands titres inquiétants, les experts continuent de dire que le risque global de coronavirus aux États-Unis reste faible.

« Les groupes à risque sont les personnes âgées et celles qui ont des problèmes de santé sous-jacents, qui devraient prendre des précautions supplémentaires », dit-elle.

Toujours selon la coalition, la décision d'annuler les voyages et les événements a un effet d'entraînement qui menace de nuire à l'économie américaine, y compris les hôtels, restaurants, agences de voyages et voyagistes.

La coalition assure avoir depuis longtemps comme principe de base que, sans sécurité et sûreté pour les voyageurs, il ne peut y avoir de voyage.

LIRE PLUS - COVID-19 : le mot d’ordre chez CAA, c’est l’empathie 

Elle affirme que, dans cet esprit, l'industrie du voyage restera en étroit contact avec les autorités américaines concernées – les Centers for Disease Control and Prevention, le U.S. Departments of Homeland Security et les services de santé.

« Collectivement, nous prenons des mesures améliorées pour assurer à la fois la sécurité des voyageurs, des clients et de nos propres employés », conclut-elle.

Pour consulter la liste de 150 membres de cette coalition de leaders du voyage, cliquer ici.

Indicateur