Comment s’assurer que le tourisme ne nuise pas au bien-être des animaux


Comment s’assurer que le tourisme ne nuise pas au bien-être des animaux

L’organisme Protection mondiale des animaux (World Animal Protection) suggère une série de résolutions 2020 afin d’améliorer la vie des animaux. Plusieurs concernent spécifiquement le tourisme. PAX vous les relaie. 

Peut-être souhaiterez-vous les partager avec vos clients sensibles au bien-être des dauphins, éléphants et autres animaux exotiques ?

Résolution : Demander à Expedia de cesser de profiter des divertissements cruels envers les dauphins


Selon Protection mondiale des animaux, le dauphin en captivité n’a pas de quoi sourire. S’il semble sourire, ce n’est qu’en raison de la forme de son visage. L’organisme fait valoir que les delphinariums et autres sites d’attraction n’existent que parce qu’ils sont rentables et il faut y mettre fin « pour qu’aucun nouveau dauphin ne soit forcé de mener cette existence horrible ».

Protection mondiale des animaux rappelle que de nombreux voyagistes se sont joints à son mouvement. Mais pas Expedia. L’organisme invite le public à signer sa pétition pour qu’Expedia Group cesse de vendre, d’offrir ou de promouvoir tout spectacle ou divertissement avec des dauphins.

LIRE PLUS : Sunwing et WestJet retirent le tourisme avec les dauphins de leurs forfaits vacances

Résolution : Ne pas encourager les activités qui nuisent à la faune sauvage


Les choix de vacances ont le pouvoir de faire chuter la demande en activités cruelles et sauver des vies animales. Chaque année, plus de 500 000 animaux sauvages sont piégés, gardés en captivité et forcés à vivre contre leur nature pour divertir les touristes. Pourtant, dans le cas des éléphants par exemple, il existe des sites respectueux et ils génèrent une demande.

Protection mondiale des animaux invite donc les voyageurs à s’engager à être respectueux des animaux pour mettre fin à ce cycle de cruauté.

LIRE PLUS : 5 excursions animales qu'il ne faut jamais vendre

Résolution : Favoriser les vacances éthiques envers les animaux


Cette résolution découle de la précédente. Protection mondiale des animaux reconnaît qu’il peut être amusant de voir des animaux exotiques lorsqu’on voyage. Néanmoins, l’organisme invite les voyageurs à ne pas encourager les sites qui les exploitent pour amuser les touristes. Mais comment les reconnaître ?

« Si vous pouvez monter sur un animal sauvage, le manipuler ou le prendre en selfie, il s’agit surement d’un site cruel. Évitez-le », indique Protection mondiale des animaux, en invitant les voyageurs à consulter sa liste de trucs pour l’ami des animaux en voyage.

LIRE PLUS : Le Costa Rica met fin aux selfies avec une nouvelle campagne sur la vie sauvage

Résolution : « Exprimez-vous ! »


Cette résolution ne se destine pas directement aux voyageurs, mais les interpelle comme tout le monde. Selon Protection mondiale des animaux, l’une des façons les plus efficaces d’aider les animaux en 2020, c’est de s’exprimer pour faire connaitre leur souffrance : sur Facebook ou sur Twitter, ou en postant une vidéo sur TikTok, afin que d’autres puissent en comprendre les enjeux et faire les bons choix pour améliorer durablement leur vie.

« Mais par où commencer? Suivez-nous sur Facebook, Instagram, et Twitter et diffusez nos pages directement dans vos propres comptes de médias sociaux avec les boutons Partager de notre site Web », suggère l’organisme.

Indicateur