Châteaux et hôtels hantés : des séjours riches en rencontres… du troisième type!


Châteaux et hôtels hantés : des séjours riches en rencontres… du troisième type!
Stanley Hotel - Estes Park, Colorado

Qui n’aime pas une savoureuse histoire de fantômes à cette période de l’année? Profitez d’un repos bien mérité à l’une de ces propriétés, mais gardez en tête, au moment de réserver, que certains des autres invités y séjournent sans honte depuis déjà belle lurette et n’hésiteront pas à se manifester.

Stanley Hotel - Estes Park, Colorado

Niché tout au sommet des montagnes Rocheuses, le Stanley Hotel est d’abord reconnu pour avoir été le lieu d’inspiration du terrifiant roman Shining, l'enfant lumière écrit par Stephen King. Ce dernier, lors de son séjour en 1973 – lors duquel il était, avec sa femme, le seul client à y dormir, à l’instar de la famille Torrance – affirme y avoir vécu plusieurs expériences paranormales qui ont plus tard pris vie dans le roman et sa version cinématographique désormais culte. Rappelons la paire de jeunes jumeaux fantomatiques et l’aura particulière de la chambre 217, là où l’auteur a dormi à l’époque, et qui allait devenir la plus en demande de l’hôtel. Celui-ci n’hésite d’ailleurs pas à mousser le thème spectral en offrant des visites guidées destinées à faire la rencontre des esprits résidents, dont les propriétaires originaux du bâtiment, F.O. et Flora Stanley.

Avis aux fans du film : si le Stanley Hotel est bel et bien l’endroit où l’intrigue de Shining, l'enfant lumière a foisonné dans l’esprit du prolifique auteur, c’est plutôt au Timberline Lodge en Oregon que les scènes extérieures du film ont été filmées.

Castle Leslie – comté de Monaghan, Irlande

Au cœur de la région fort bucolique du comté de Monaghan en Irlande, Castle Leslie offre un panorama tellement idyllique que certains de ses invités ont tout simplement refusé de partir. Construit en 1870 sur un vaste domaine appartenant à la famille éponyme depuis les années 1600, le château propose différents types d’hébergement dont la fameuse Red Room, particulièrement appréciée des chasseurs de fantômes. C’est là que Lady Marjorie Leslie aurait vu son fils Norman apparaitre de nulle part quelques temps après sa mort tragique sur les champs de bataille lors de la guerre 1914-1918, pourtant à des milliers de kilomètres de là. La rumeur veut que Norman hante toujours cette pièce, déplaçant les brochures et demandant aux clients s’y trouvant de baisser le ton. Castle Leslie a également accueilli des invités pour le moins notoires, en chair et en os cette fois-ci, notamment à l’occasion du mariage de Sir Paul McCartney et Heather Mills en 2002, en plus de l’illustre poète irlandais WB Yeats et du chanteur des Rolling Stones, Mick Jagger.

Rose Hall – Montego Bay, Jamaïque

Sans doute la maison d’hôtes la plus emblématique de Jamaïque, Rose Hall opère actuellement en tant qu’attraction touristique expliquant l’historique des milliers d’hectares que comprend cette ancienne plantation. Certaines portions sont d’ailleurs détenues par les géants hôteliers de ce monde, dont Iberostar, Hyatt et Hilton; or, si ces hôtels tout-inclus sont dépourvus d’esprits malveillants, le Rose Hall, lui, ne peut se prétendre exempt d’activités paranormales ; les légendes du folklore local soutiennent même qu’une ancienne résidente de la maison, Annie Palmer, y aurait assassiné ses trois maris et continuerait d’hanter les lieux. Le White Witch Golf Course a d’ailleurs été baptisé en son honneur! Des visites guidées de Rose Hall sont possibles, et même spécialement encouragées à l’Halloween, où il serait possible de rencontrer la fameuse White Witch en personne…

Waitomo Caves Hotel – Nouvelle-Zélande

Situé au sein d’un ancien fort britannique datant de 1908, le Waitomo Caves Hotel possède un historique centenaire marqué par d’étranges rencontres. Le paysage, tout particulièrement les cavernes, font partie de l’héritage sacré du peuple Maori pour qui le lieu est depuis toujours associé aux esprits de la nature et de la terre ; rappelons aussi que l’impérialisme britannique a donné lieu à de sanglants échanges au début du XXe siècle. Ainsi, quelques-uns des invités de l’hôtel affirment hors de tout doute avoir aperçu des silhouettes fantomatiques au loin, entendu des bruits inexpliqués et vu des objets bouger mystérieusement. La région est aussi l’hôte chaque année d’un spectacle à peu près aussi stupéfiant que les rencontres paranormales du Waitomo Caves Hotel, soit l’arrivée des vers luisants bioluminescents, endémiques à la Nouvelle-Zélande, qui illuminent les nuits d’été.

Indicateur