Mercredi,  15 juillet 2020  21:18

67 % des Québécois ont modifié leurs projets de vacances estivales à cause de la COVID


67 % des Québécois ont modifié leurs projets de vacances estivales à cause de la COVID

Il y a un an, un sondage national Ipsos commandé par Toyota Canada annonçait « la fin de la tradition canadienne des voyages en voiture » (en raison de la flambée des prix de l'essence). Un an plus tard, pandémie oblige, les choses ont bien changé : près des trois quarts des Québécois planifient voyager en voiture.

Selon l’enquête Ipsos de 2020, à peine plus d'un quart des Québécois (28 %) sont prêts à prendre l'avion cet été…

LIRE PLUS : Les Québécois disent non aux voyages et aux croisières, selon un sondage

La nouvelle escapade préférée

Le sondage – auquel ont participé 2001 adultes canadiens, dont 478 Québécois – démontre aussi que plus du deux tiers (67 %) des Québécois ont modifié leurs projets de vacances estivales en raison de la pandémie : l’excursion d'une journée est devenue la nouvelle escapade préférée de l'été.

Près du trois quarts (74 %) des Québécois se déclarent prêts à voyager en voiture en dehors de leur ville, et 40 % prévoient effectuer au moins une excursion d'une journée au cours des deux prochains mois.

Cette année, les Québécois sont davantage à la recherche de destinations à explorer proches de chez eux. Moins de la moitié (45 %) se disent prêts à s'aventurer hors de leur province et seulement 25 % à se rendre aux États-Unis dans un avenir proche.

LIRE PLUS : 66 % des Québécois ont hâte de repartir, mais…

Dans un rayon de 100 kilomètres

Parmi ceux qui ont l'intention de prendre la route cet été, la plupart choisissent une destination dans un rayon de 100 kilomètres de chez eux, préférant les excursions d'une journée.

Les visites à des membres de la famille et à des amis cet été (46 %) sont donc le principal objectif de leurs voyages en voiture.

Parmi les autres destinations préférées des vacanciers, citons aussi la découverte d'une autre ville (42 %), une journée à la plage (38 %), la visite d'un parc national ou provincial (39 %), ou un séjour dans un camping (31 %) ou un chalet (26 %).

LIRE PLUS - Sondage CAA-Québec : des vacances estivales plus tardives, proches et économes pour les Québécois

Précautions supplémentaires

Ce n'est pas parce que les Québécois prendront la route cet été qu'ils ne se protégeront pas contre la COVID-19. Une majorité écrasante (93 %) de ceux qui planifient un voyage en voiture disent qu'ils prendront des précautions supplémentaires pour se protéger et protéger leur entourage.

Parmi ceux qui partiront en excursion, plus de la moitié disent qu'ils limiteront leur exposition aux foules (57 %) et leurs contacts avec des personnes extérieures à leur entourage immédiat (56 %).

Lors de leurs expéditions routières, les Québécois comptent aussi porter un masque en public (51 %) et bien prendre le temps de nettoyer et désinfecter les surfaces à l'intérieur de leur véhicule (38 %).

Indicateur