YYZ offre astuces et conseils pour les voyages durant la haute saison

  • Aviation
  •   22-06-2022  9:00
  •   Pax Global Media

YYZ offre astuces et conseils pour les voyages durant la haute saison
Voyageurs arrivant à Toronto Pearson. [Groupe CNW/Greater Toronto Airports Authority]
Pax Global Media

Lors d'un événement tenu à Toronto Pearson, Deborah Flint, présidente de la présidente et chef de la direction de l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA), a offert astuces et conseils pour aider les passagers « à traverser l'expérience de voyage le plus harmonieusement possible » durant la période la plus occupée de l'année. 

LIRE PLUS – Une fausse manifestation, mais un vrai exercice à Toronto-Pearson 


La GTAA, qui exploite l'aéroport YYZ, s'est jointe à l'ACSTA (Administration canadienne de la sûreté du transport aérien) et à l'ASFC (Agence des services frontaliers du Canada) pour préparer les passagers aux voyages durant la haute saison estivale – « surtout lorsque de nombreuses familles voyagent avec de jeunes enfants », a mentionné Mme Flint.


Passagers au départ

Lors de l’événement à YYZ, les représentants de l'ACSTA ont ainsi donné plusieurs exemples d'articles que les passagers ne sont pas autorisés à prendre au moment de passer les contrôles de sécurité. Ils ont insisté sur l'importance de s'assurer que les liquides, les aérosols et les gels sont conformes avant de passer au contrôle de sécurité.

« Même avant la pandémie, les objets les plus couramment interdits aux passagers aux contrôles de sécurité étaient les liquides, les aérosols et les gels de plus de 100 millilitres, a déclaré Sandra Alvarez, porte-parole de l'ACSTA. Il s'agit toujours des articles faisant le plus souvent l'objet de non-conformité, et c'est pourquoi nous travaillons avec la GTAA pour fournir aux passagers des renseignements sur ce qui est permis dans leurs bagages de cabine afin d'améliorer leur expérience. »

Les voyageurs à YYZ remarqueront des affiches supplémentaires, des écrans vidéo présentant des conseils de contrôle et des tables désignées qui offrent un endroit pratique où les passagers peuvent trier leurs bagages et éliminer tout article qui n'est pas autorisé dans les bagages de cabine.


Autres conseils pour passer facilement à la sécurité

La GTAA et ses partenaires offrent aussi les conseils suivants pour faciliter le passage des voyageurs à la sécurité :

  • Sortez votre carte d'embarquement pour que l'agent puisse la vérifier.
  • Portez des vêtements d'extérieur faciles à enlever, ainsi que des vêtements, des chaussures et des ceintures sans partie métallique.
  • Déposez votre monnaie, vos clés et les petits articles métalliques dans votre bagage de cabine.
  • Assurez-vous que le contenant de vos liquides, aérosols et gels ne dépasse pas 100 ml. Placez-les dans un sac en plastique transparent refermable d'un litre et déposez-le dans le bac (un sac par passager).
  • Sortez votre ordinateur portable de son étui et placez-le dans le bac. Ne mettez rien dessus ou dessous. Placez votre sac en plastique refermable dans le bac avec votre ordinateur portable pour qu'il soit facile à identifier.
  • Assurez-vous que tous les appareils électroniques, y compris les téléphones mobiles, les tablettes et les ordinateurs portatifs, peuvent être sortis de leur étui et allumés.
  • Pendant que vous êtes dans la file d'attente, retirez vos vêtements d'extérieur, y compris les manteaux et les vestes.

Ils ajoutent que, pour de plus amples renseignements, les passagers peuvent visiter le site Web de l'ACSTA et télécharger l'application mobile « Passez rapidement à la sécurité » (disponible sur les appareils Apple et Android).

« Outre les renseignements sur les temps d'attente, il y a de l'information sur les articles permis ou non aux contrôles de sécurité et des conseils utiles sur le processus de contrôle », précise-t-on.


Autres initiatives

Par ailleurs, la GTAA rappelle que d'autres initiatives sont en place pour améliorer l'expérience de l'aéroport (en misant sur la technologie).

Ainsi, des services libre-service de dépôt de bagages sont offerts dans les deux terminaux pour permettre aux passagers qui partent d'enregistrer leurs bagages sans avoir à parler à un agent.

YYZ offre aussi une variété d'options de stationnement pratiques qui peuvent être réservées en ligne avant le voyage.

En outre, les voyageurs peuvent gagner du temps lorsqu'ils commandent de la nourriture à l'aéroport grâce à un premier partenariat mondial avec Uber Eats.

« Il est conseillé aux passagers de vols intérieurs d'arriver à l'aéroport au moins deux heures avant leur vol et trois heures pour les passagers de vols internationaux », souligne-t-on.

Passagers à l'arrivée

Comme les passagers ont connu des goulots d'étranglement dans le processus d'arrivée en provenance de l'étranger, l'ASFC a profité de l’événement à YYZ pour inciter les voyageurs arrivant au Canada à s'assurer d'avoir inscrit leurs renseignements médicaux dans ArriveCAN.

« Pour gagner du temps, les passagers peuvent utiliser la fonction Déclaration de l'ASFC faite à l'avance EN LIGNE dans ArriveCAN pour remplir leur déclaration de douane et d'immigration. Cela peut se faire jusqu'à 72 heures avant le vol pour gagner du temps à l'arrivée. D'ici la fin du mois de juin, cette fonction sera également disponible sur l'application mobile ArriveCAN », a déclaré Lisa Janes, directrice générale régionale, région du Grand Toronto, ASFC.

De plus, l'ASFC et la GTAA ont ajouté 25 bornes dans la zone des douanes de YYZ. La GTAA s'est engagée à long terme à travailler avec des partenaires pour tirer parti des solutions technologiques afin d'améliorer l'expérience des passagers.


Les passagers devraient savoir que…

Selon la GTAA et ses partenaires, les passagers qui arrivent au Canada doivent savoir que le gouvernement du Canada a annoncé que les tests aléatoires obligatoires pour les passagers qui arrivent de l'étranger et qui sont entièrement vaccinés seront suspendus jusqu'au 30 juin.

« Les passagers en provenance de destinations internationales qui arriveront à l'aéroport Pearson en juin pourront en apprendre davantage sur l'annonce et sur ce qu'elle signifie pour leurs projets de voyage en visitant le site Web du gouvernement du Canada », mentionne-t-on.

On ajoute que, malgré les changements susmentionnés, les passagers internationaux arrivant au Canada devraient savoir qu'un certain nombre de mesures gouvernementales sont toujours en place pour réduire la propagation de la COVID-19.

« Les passagers qui arrivent de l'étranger feront l'objet d'un contrôle supplémentaire et d'examens médicaux, ce qui pourrait entraîner des retards. Selon leur situation particulière, ils doivent donc s'attendre à un processus d'arrivée possiblement beaucoup plus long qu'avant la pandémie », indique-t-on.

Planifier

« Avant même d'arriver à l'aéroport, les voyageurs peuvent prendre des mesures pour s'assurer que leur voyage se déroule en douceur. Les passagers peuvent s'enregistrer en ligne à partir de chez eux pour accélérer le processus et ils doivent s'assurer d'avoir tous les documents de voyage requis pour leur destination », concluent la GTAA et ses partenaires.


 




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur