Mercredi,  30 septembre 2020  6:28

Une pétition sur Change.org : « Libérez nos voyages ! »


Une pétition sur Change.org : « Libérez nos voyages ! »
Crédit photo : Janik / Unsplash

Les démarches visant à sensibiliser les gouvernements et la population à la situation du secteur du tourisme-voyage se multiplient. 

LIRE PLUS - L’ACTA lance sa troisième campagne de lettres : « Nous ne pouvons pas relâcher la pression ! »

Autre exemple : plusieurs membres de l’industrie ont déjà signé une pétition intitulée « Libérez nos voyages » sur le site Change.org. Au moment d’écrire ces lignes, cette pétition avait recueilli un peu plus de 1500 signatures sur un objectif de 2500.

Lancée il y a trois semaines par Christophe Belouara (analyste développeur expert chez Transat AT), la pétition est adressée au premier ministre Justin Trudeau et à la vice-première ministre, Chrystia Freeland.

Les Canadiens ne voyagent pas...

Le texte de la pétition décrit la situation que connaissent trop bien les membres de l’industrie.

« Actuellement les frontières sont fermées au Canada, un confinement est demandé aux voyageurs canadiens. Les Canadiens ne voyagent pas à cause du confinement demandé de 14 jours. Des centaines de milliers d'emplois sont en jeu directement ou indirectement… »

L’auteur du texte mentionne que l’absence de soutien gouvernemental aux compagnies aériennes canadiennes affaiblit celles-ci par rapport à leurs concurrentes internationales (qui profitent, elles, de généreuses aides gouvernementales). Il ajoute que l’effritement de la concurrence risque d'entraîner une forte hausse des tarifs pour les consommateurs.

La pétition demande donc :

  1. que le gouvernement fédéral soutienne financièrement le secteur du transport aérien;
  2. qu’il rouvre les frontières aux visiteurs provenant de pays dans une situation sanitaire comparable à celle du Canada;
  3. qu’il lève l’obligation d’une quarantaine de 14 jours pour les personnes arrivant au Canada.

« Si vous pensez que cette pétition ne vous concerne pas, attendez votre prochain voyage et vous comprendrez. Mais là, il sera trop tard », lance l’auteur de la pétition en conclusion.

Ça vous interpelle ? La pétition se trouve ici.

Indicateur