Un «passeport santé numérique» pour rouvrir les frontières? C’est ce que préconisent oneworld, SkyTeam et Star Alliance


Un «passeport santé numérique» pour rouvrir les frontières? C’est ce que préconisent oneworld, SkyTeam et Star Alliance

Alors que les restrictions de voyage et d’entrée imposées par les gouvernements continuent d’affecter grandement la demande mondiale de voyages, oneworld, SkyTeam et Star Alliance font front commun.

LIRE PLUS – VIDÉO : oneworld, SkyTeam et Star Alliance unissent leurs forces pour (re)donner confiance aux voyageurs  

Habituellement concurrentes, les trois grandes alliances mondiales de transporteurs aériens s’unissent en effet pour demander aux gouvernements d’adopter rapidement un passeport santé numérique normalisé et des protocoles de dépistage de la COVID-19 chez les passagers.

Selon elles, ces mesures pourraient réduire le recours sans distinction aux quarantaines généralisées, rouvrir les frontières, et permettre une reprise en toute sécurité des voyages internationaux.

Une approche de dépistage harmonisée pour rétablir la confiance

Les trois alliances mettent de l’avant que leurs réseaux représentent 58 transporteurs (qui génèrent plus de 60 % de la capacité mondiale) pour revendiquer « une approche de dépistage harmonisée, comme le recommandent les directives de l’OACI ».

De fait, elles précisent soutenir pleinement la deuxième phase du rapport du CART (Groupe de travail du Conseil sur la relance de l’aviation) – que vient justement de publier l’OACI (le 10 novembre).

Ce rapport demande notamment d’envisager sérieusement le dépistage et les tests comme moyens d’assouplir les restrictions de voyage et d’entrée, et de relancer l’industrie du tourisme et du voyage ainsi que l’économie mondiale.

« Un solide protocole de dépistage fournira également une preuve de plus que le transport aérien n’est pas un facteur important contribuant aux infections. Ce protocole ouvrira la voie à l’établissement d’un cadre de confiance entre les pays », explique Jeffrey Goh, chef de la direction de Star Alliance.

La sécurité et la sérénité des passagers

Selon, Kristin Colvile, chef de la direction de SkyTeam, les protocoles de dépistage et les essais de passeports de santé numériques sont un parfait complément aux mesures cumulatives mises en place par les sociétés aériennes et les aéroports partout dans le monde pour assurer la sécurité des passagers.

« Comme les importantes restrictions de voyage entraînent beaucoup d’incertitude parmi la clientèle, le dépistage peut contribuer à la reprise des voyages sans compromettre la sécurité », corrobore Rob Gurney, chef de la direction de oneworld.

Encouragés par les récents essais de passeports de santé numériques (comme l’application CommonPass), oneworld, SkyTeam et Star Alliance expriment donc leur soutien à des solutions techniques offrant « un moyen uniforme, évolutif et abordable » de déclarer les données de santé des passagers.

Le soutien des trois alliances est d’autant plus fort que l’option qu’elles préconisent « s’insère facilement dans le parcours des clients et s’assortit de processus lancés avant même le départ pour limiter les désagréments à l’aéroport ».

Indicateur