Un message transmis 310 000 fois à Ottawa : « SVP, relancez les voyages et le tourisme »


Un message transmis 310 000 fois à Ottawa : « SVP, relancez les voyages et le tourisme »

À l’invitation du Conseil national des lignes aériennes du Canada (CNLA), des citoyens de tout le Canada ont écrit à leurs députés locaux pour leur demander de « mettre en place de toute urgence un plan visant à relancer les voyages et le tourisme en toute sécurité ». Les décideurs fédéraux ont ainsi reçu plus de 312 000 lettres !

LIRE PLUS : Les transporteurs aériens appellent Chrystia Freeland au secours !

« La réponse a été écrasante. Plus de 312 000 messages personnels ont été envoyés au gouvernement fédéral par des Canadiens provenant de circonscriptions représentant chaque province et territoire du Canada », se félicite le CNLA.

L’organisation (qui regroupe Air Canada, Air Transat, Jazz Aviation LP et WestJet) mentionne que plus de 53 % des courriels envoyés proviennent de Canadiens résidant dans une circonscription dans laquelle le Parti libéral est au pouvoir.

Le CNLA maintient la pression

Le CNLA profite de l’occasion pour critiquer à nouveau l’inaction du gouvernement fédéral.

« Jusqu’à présent, le gouvernement fédéral n’a toujours pas publié de plan précis pour appuyer le redémarrage sécuritaire du secteur des voyages et du tourisme », dénonce l’organisation.

Le CNLA souligne le contraste existant entre le traitement destiné au secteur des voyages et du tourisme et l’ensemble des autres secteurs qui ont, pour leur part, trouvé « des moyens sécuritaires et responsables de reprendre leur vie ».

« Tous les ordres du gouvernement à l’échelle du pays ont publié divers plans de réouverture progressive des collectivités et des entreprises. »

Le CNLA insiste donc :

« Le Canada a besoin que le gouvernement fédéral conçoive et publie un plan qui relancera de façon sécuritaire et responsable les voyages et le tourisme pour tous – qu’il s’agisse des voyageurs, des propriétaires de petites entreprises qui dépendent de l’industrie, ou encore, de leurs employés. »

Le succès de la campagne de lettres démontre bien, selon le CNLA, que les Canadiens croient possible et nécessaire d’aller de l’avant de façon responsable. Cela inclut notamment d’établir des accords frontaliers réciproques avec des pays sûrs ciblés.

« Le premier ministre et son cabinet doivent agir sans tarder pour soutenir les milliers d’entreprises et d’employés partout au pays qui dépendent des voyages et du tourisme, aussi bien dans les petites que dans les grandes collectivités. Nous pouvons redémarrer notre industrie en toute sécurité et prendre des mesures pour assurer sa viabilité financière grâce à un soutien sectoriel, mais le gouvernement fédéral doit agir dès maintenant », conclut Mike McNaney, PDG du CNLA.

Indicateur