Jeudi,  23 septembre 2021  22:50

SWISS contrainte à une importante restructuration

  • Aviation
  •   11-05-2021  10:06
  •   Pax Global Media

SWISS contrainte à une importante restructuration
Pax Global Media

En raison de la pandémie mondiale persistante de coronavirus, une restructuration de Swiss International Air Lines (SWISS) s’impose.

LIRE PLUS – SWISS teste le «Travel Pass» de l’IATA 

« Il apparaît de plus en plus clairement que le marché est en pleine mutation structurelle et que, malgré les mesures que nous avons prises à un stade précoce, une restructuration de SWISS semble malheureusement inévitable », explique Dieter Vranckx, CEO de SWISS.

La flotte réduite de 15 %

À moyen terme, SWISS s’attend à un affaissement structurel de 20 % de la demande globale. En conséquence, la flotte devrait vraisemblablement être réduite de 15 % par rapport à 2019.

Sur les lignes long-courriers, SWISS entend réduire sa flotte de 31 à 26 appareils. Cinq appareils de la famille Airbus seraient ainsi retirés de l’exploitation. Sur les liaisons court et moyen-courriers, le nombre d’appareils serait ramené de 69 à 59.

En raison de la baisse de la demande, il est vraisemblable que les fréquences court-courriers, moyen-courriers et long-courriers devront être réduites par rapport à 2019.

Il est par ailleurs probable que certaines dessertes intercontinentales directes ne pourraient pas être reprises dans un premier temps.

Impact sur les effectifs

La réduction prévue de la flotte et l’adoption d’autres mesures auraient également un impact sur les effectifs de SWISS.

D’ici à la fin de l’année 2021, SWISS aura déjà supprimé plus de 1000 postes équivalents temps plein par le biais de départs naturels et volontaires, mais une nouvelle réduction des effectifs sera probablement incontournable. Jusqu’à 780 employés pourraient alors être touchés.

« Je suis navré qu’après de nombreuses années de succès avec une équipe sensationnelle, nous soyons contraints d’envisager une étape aussi douloureuse », indique Dieter Vranckx.

Le positionnement premium demeurera dans « le Monde d’Après »…

« Nous sommes cependant convaincus que cette probable restructuration nous permettrait de sortir renforcés de cette crise et de renouer durablement avec le succès dans le Monde d’Après », enchaîne M. Vranckx.

Dans le cadre du processus de consultation qui vient d’être lancé, d’autres solutions sont à l’étude. La procédure de consultation et la phase d’évaluation devraient être achevées à la mi-juin. SWISS communiquera ensuite sa décision.

Même après une probable restructuration et une réduction de sa flotte, SWISS préservera ses sites de Zurich et de Genève et veillera à ce que la Suisse soit reliée au monde par des vols intercontinentaux directs.

SWISS entend aussi réaffirmer son positionnement premium, en continuant par exemple à proposer une First Class sur tous ses vols long-courriers.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur