Sunwing suspend temporairement les opérations de Boeing 737 MAX 8


Sunwing suspend temporairement les opérations de Boeing 737 MAX 8
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Beaucoup de pays ont bloqué hier, le 12 mars, les Boeing 737 MAX 8 de leur espace aérien par mesure de sécurité après l’effroyable accident survenu dimanche à Ethiopian Airlines, qui avait coûté la vie à 157 personnes, dont 18 Canadiens.

LIRE PLUS : 9 pays interdissent leur espace aérien au 737 MAX 8

Jusqu'à présent, le Canada fait partie des pays qui n'ont pas ordonné à ses compagnies aériennes d'arrêter leurs Boeing 737 MAX 8, WestJet et Air Canada - qui exploitent tous les deux cet aéronef - réaffirmant leur confiance en l'avion Boeing.

Sunwing Airlines, qui exploite quatre MAX 8, est restée discrète sur la situation... jusqu'à maintenant.

Dans un communiqué de presse envoyé à 22h38, le mardi 12 mars, la compagnie aérienne a annoncé qu'elle avait « pris la décision de suspendre temporairement les opérations de nos 4 Boeing 737 MAX 8 ».

« La FAA a publié une déclaration indiquant que le Boeing 737 MAX 8 était toujours en état de voler et que nous avions confiance dans le processus d'enquête ainsi que dans le traitement de cette affaire par Transports Canada et les autres exploitants canadiens du MAX 8 », indique le communiqué.

Le transporteur a déclaré qu'il avait pris la décision « pour des raisons commerciales en constante évolution, non liées à la sécurité, y compris les restrictions d'espace aérien imposées par certaines de nos destinations partenaires ».

La compagnie aérienne a indiqué qu’elle révisait actuellement son horaire de vol pour tenir compte de la « mise hors service temporaire de nos appareils MAX », ajoutant qu’elle appréciait la patience de ses partenaires détaillants et de ses clients tout en communiquant ces mises à jour.

La compagnie aérienne s’efforcera de minimiser l’impact de ses modifications d’horaire, ce qui, à son avis, est réalisable étant donné que le MAX 8 représente moins de 10% de la flotte de Sunwing, indique le communiqué.

Annulation de vols Air Canada

La crise mondiale impliquant le 737 MAX 8 de Boeing a déjà provoqué certaines perturbations des vols au Canada.

Après que l’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne (EASA) a officiellement posé les avions Boeing 737 MAX 8 et 737 MAX 9 en Europe aujourd’hui, le vol Air Canada entre Halifax et Londres a été annulé ce soir.

Air Canada a également annulé un vol qui devait quitter St. John's pour Heathrow mercredi soir.

Air Canada compte actuellement 24 Boeing 737 MAX 8 dans sa flotte.

Dans un communiqué envoyé à PAX hier, le porte-parole d’Air Canada, Peter Fitzpatrick, a formulé le commentaire suivant :

« Nous disposons de nombreuses données analytiques à l'appui de la sécurité de ces avions, qui se sont également parfaitement comportés du point de vue de la fiabilité et de la satisfaction du client. Nous continuons de surveiller la situation et, en nous basant sur les informations actuelles et les recommandations des autorités de réglementation, y compris Transports Canada, la FAA et le fabricant, nous continuons à utiliser notre programme normal B737 », a écrit Peter Fitzpatrick.

WestJet « reste également confiant » dans la sécurité de sa flotte de Boeing 737.

« Nous avons piloté cinq versions différentes du Boeing 737 depuis 1996 et la flotte opère actuellement environ 450 départs quotidiens sécurisés avec le B737 », a déclaré Lauren Stewart, porte-parole officiel de WestJet, dans un courriel.

L’accident de dimanche sur Ethiopian Airlines est le deuxième accident mortel impliquant un Boeing 737 MAX 8 en cinq mois. Le même modèle d'avion avait été impliqué dans l'accident de Lion Air en octobre dernier, alors qu'un avion âgé de deux mois s'était écrasé dans la mer de Java quelques minutes à peine après avoir décollé de Jakarta (Indonésie), faisant 189 morts.

Indicateur