Reprise des activités de Transat : Jean-Marc Eustache écrit aux agences de voyages


Reprise des activités de Transat : Jean-Marc Eustache écrit aux agences de voyages

« Le 23 juillet est et restera une journée très spéciale dans l’histoire de Transat […] Tout comme vous qui avez dû réduire ou cesser vos activités pendant un bon moment, nous reprenons, de manière graduelle, nos activités aériennes après 112 jours d’arrêt », écrit Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat, dans une lettre adressée aux agences de voyages.

LIRE PLUS : Transat reprend ses opérations et met à jour son guide pratique «Protection Voyageur»

Dans la lettre, M. Eustache présente les premiers vols offerts ce soir (23 juillet), soit trois vols commerciaux à l’international, soit Montréal-Toulouse, Montréal-Paris et Toronto-Londres, et trois vols intérieurs, Montréal-Toronto, Toronto-Montréal et Toronto-Vancouver.

« Ces premiers décollages seront certainement un grand moment d’émotion pour l’ensemble de l’équipe Transat, moi le premier. D’ici le 2 août 2020, c’est l’ensemble de notre programme d’été réduit qui compte 24 liaisons sur quelque 20 destinations qui sera mis en œuvre. »

Le président précise que cela est encourageant, mais que cela ne veut pas dire pour autant que la crise provoquée par la COVID-19 est terminée.

« Pour mettre les éléments en perspective, le 11 septembre 2001 a été, dans les deux dernières décennies, l’événement qui a marqué et transformé le plus notre industrie. Mais aussi étonnant que cela puisse nous paraître aujourd’hui, déjà le 13 septembre, soit deux jours plus tard, nous annoncions la reprise graduelle de nos vols. Si 11/09 demeure bien vivant dans nos esprits, l’impact de ces attentats n’a aucune commune mesure avec les répercussions de la COVID-19 qui chamboule la planète, et au premier chef l’industrie du voyage, et qui continuera de le faire quelques années encore. »

La confiance des clients, un élément clé de la relance

Cela dit, la situation sanitaire évolue dans le bon sens au Canada et dans la plupart des pays, et l’industrie du voyage est fort résiliente et promise à des horizons meilleurs, enchaîne M. Eustache, en faisant valoir que la confiance des clients à voyager en toute sécurité est un des éléments clés de la relance.

LIRE PLUS : Ce qu’il faut savoir à propos du nouveau programme «Protection Voyageur» de Transat

« À ce chapitre, nos équipes ont fait un travail minutieux pour rassurer les clients, en misant sur le programme Protection Voyageur qui met de l’avant tout un train de mesures sanitaires à l’intention des voyageurs. S’appuyant sur les recommandations des autorités réglementaires, l’expérience de voyage a été entièrement révisée : de l’agence de voyages, à l’aéroport, à bord, et jusqu’à destination. Le programme est accompagné d’un guide pratique exhaustif qui recense notamment les exigences des pays de destination et des aéroports. »

Jean-Marc Eustache souligne que Transat trouvait important de rester en contact avec les conseillers en voyages même si ses opérations aériennes étaient en pause. C’est pourquoi le lancement de Protection Voyageur a été accompagné de webinaires à leur intention.

« Nous vous invitons à consulter régulièrement ces outils, tous deux disponibles sur notre site Web, ou à y référer vos clients pour bien préparer leurs voyages. Nos équipes ont travaillé sans relâche pour qu’on puisse être en mesure de reprendre nos activités aujourd’hui en toute sécurité pour nos passagers et notre personnel. »

Des crédits voyages plus flexibles

Dans sa lettre aux agents, Jean-Marc Eustache aborde aussi la délicate question des crédits voyages.

« Même si ces crédits ont fait couler beaucoup d’encre, nous demeurons persuadés qu’ils sont le meilleur moyen de protéger l’entreprise et de passer à travers cette tempête. Nous n’en demeurons pas moins à l’écoute de nos clients et de nos partenaires, et nous avons annoncé hier un assouplissement à cette politique. »

Il rappelle qu’à l’exception des crédits octroyés pour les croisières, tous les crédits voyages attachés à une réservation de vols, de forfaits et de circuits sont dorénavant entièrement transférables et sans date d’expiration. Comme auparavant, toute valeur résiduelle est conservée au dossier.

« Rétroactive et assouplie, cette politique couvre à la fois les clients dont le vol a été annulé en raison de la pandémie et ceux qui se sont prévalus de notre politique de flexibilité dans les mêmes circonstances. »

LIRE PLUS : Transat assouplit les conditions d’utilisation de ses crédits voyages

Un nouveau départ pour Transat

« Nous pouvons dire qu’aujourd’hui marque un nouveau départ pour Transat. Même s’il y aura des nuages au-dessus de nos têtes pour un certain temps encore, nous espérons que la reprise soit plus vigoureuse qu’anticipée, et que nous puissions ensemble ensoleiller, à nouveau, la vie de millions de voyageurs », poursuit le président.

Jean-Marc Eustache conclut sa lettre aux agents par des remerciements.

« Je tiens à vous remercier sincèrement de votre engagement et de votre professionnalisme, vous qui continuez de conseiller judicieusement les voyageurs dans ce contexte très particulier. Nous sommes persuadés qu’ensemble, tous passionnés du voyage que nous sommes, nous pourrons assurer le retour en force et le succès de Transat. Nous comptons sur votre collaboration habituelle, qui nous est encore plus précieuse aujourd’hui. »

LIRE PLUS : Jean-Marc Eustache s’adresse aux agents de voyages et aux clients de Transat

Une flotte en transformation

Parallèlement à la lettre de M. Eustache aux agents de voyages, Transat a diffusé un communiqué reprenant sensiblement les mêmes propos.

« Il y aura de la fébrilité dans l’air ce soir à l’occasion de ces premiers décollages de notre transporteur. Toute l’équipe Transat, à commencer par notre personnel navigant en fonction, est très heureux de reprendre le service et d’offrir à nos passagers une expérience repensée et adaptée au contexte », y déclare notamment Annick Guérard, chef de l’exploitation de Transat.

Le communiqué fournit aussi quelques informations supplémentaires à propos de la « flotte en transformation » de Transat.

« Notre transporteur a pris livraison en juillet de trois nouveaux appareils Airbus A321neoLR, au coeur de la transformation de sa flotte. Cet appareil de nouvelle génération est idéal pour faciliter la reprise de ses activités aériennes, grâce notamment à sa capacité moyenne, son rayon d'action étendu et son efficacité énergétique. Les deux derniers A321neoLR à intégrer sa flotte ont réalisé la fin de semaine dernière les tout premiers vols de livraison propulsés par du carburant durable (SAF) à partir de l’usine d’assemblage d’Airbus à Hambourg, en Allemagne. »

Indicateur