Samedi,  18 septembre 2021  21:30

Quels sont les plans de OWG au Mexique, en Repdom et en Jamaïque? Patience pour les détails!


Quels sont les plans de OWG au Mexique, en Repdom et en Jamaïque? Patience pour les détails!
Le président de OWG / Nolinor, Marco Prud’Homme.

Le président de OWG / Nolinor, Marco Prud’Homme a confirmé à PAX que l’entreprise entend ajouter « les destinations le plus populaires » à son réseau.

LIRE PLUS – OWG autorisée à voler vers le Mexique, la Repdom et la Jamaïque 

Rappelons que l’Office des transports du Canada a accordé à OWG une licence pour exploiter un service international régulier (gros aéronefs) vers trois nouvelles destinations : le Mexique, la République dominicaine et la Jamaïque. En mars dernier, OWG obtenait aussi l’autorisation d’exploiter des services internationaux réguliers entre le Canada et les États-Unis.

Pas surprenant

« Comme indiqué lors du lancement de OWG, la vision de OWG est de réinventer l’expérience de voyage en ayant à coeur les voyageurs, il n’est donc pas surprenant que nous ajoutions les destinations le plus populaires », indique Marco Prud’Homme.

Quant à savoir quelles sont plus précisément les destinations que OWG entend desservir au Mexique, en République dominicaine, en Jamaïque et aux États-Unis, et quand elle entend commencer à y offrir ses services, le suspense demeure entier.

« Nous avons des plans spécifiques pour chacune des destinations », assure Marco Prud’Homme, en s’abstenant toutefois de préciser les détails. « Nous allons graduellement en faire l’annonce le moment venu », ajoute-t-il, en invitant les intéressés à « être encore un peu patients ».

On ne saura donc pas immédiatement si OWG a conclu (ou prévoit de conclure) des ententes avec des voyagistes pour remplir ses vols vers ses nouvelles destinations. Jusqu’ici, rappelons-le, OWG a offert des vols vers Cuba, dans le cadre d’un partenariat avec Caribe Sol / Hola Sun, au départ de Montréal et de Toronto.

LIRE PLUS – L’OTC accorde une licence vers les É.-U. à Nolinor / OWG 

Deux appareils, bientôt trois

Marco Prud’Homme souligne cependant qu'un troisième appareil sera ajouté en décembre prochain à la flotte de OWG. Celle-ci compte actuellement deux Boeing 737-400 (en opération depuis la fin de l’année dernière). 

« Pour le moment nos appareils volent chaque semaine pour des vols nolisés au Canada en attendant un assouplissement des mesures. Nos équipages ont eu l’opportunité de travailler depuis des mois dans un contexte pandémique et nous sommes en mesure de bien comprendre et répondent aux préoccupations des voyageurs », conclut Marco Prud’Homme.


 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur