Projet pilote de dépistage de la COVID à YYC : un second programme méconnu


Projet pilote de dépistage de la COVID à YYC : un second programme méconnu

Depuis le 22 octobre, on parle beaucoup du projet pilote de tests de dépistage de la COVID-19 annoncé par les gouvernements de l’Alberta et du Canada pour les voyageurs qui arrivent à l’aéroport international de Calgary (YYC).

LIRE PLUS – Projet pilote de dépistage de la COVID à YYC : l’espoir d'un avenir meilleur ?

Étant basée à Calgary, WestJet applaudit tout naturellement « ce projet pilote change la donne pour la population canadienne qui cherche à réduire en toute sécurité la période de quarantaine imposée à son retour au Canada ».

Mais saviez-vous qu’il y avait un autre nouveau programme pour les voyageurs aériens qui quittent la province ?

« Si vous avez peut-être entendu parler du test à l’arrivée en Alberta, vous n’avez peut-être pas entendu parler de la seconde annonce : celle d’un nouveau programme de dépistage payant qui sera proposé aux voyageurs quittant la province afin qu’ils puissent se faire tester pour la COVID-19 et obtenir les résultats dans les 72 heures avant leur départ », indique WestJet.

À la différence du projet pilote gouvernemental, le programme de test avant le voyage est payant. Depuis le 26 octobre, Dynalife Medical Labs propose les tests au coût de 150 $.

Pourquoi ?

Sur son blogue, WestJet répond à la question que vous vous posez peut-être :

« Nous disposons déjà de tests à l’arrivée, alors pourquoi est-il important de tester les voyageurs à leur départ ? »

La compagnie fait d’abord valoir que les tests au départ permettent aux Albertains de se rendre là où ils le doivent en toute sécurité et atténuent le risque que quiconque quittant l’Alberta transmette la COVID-19 à autrui.

« Il s’agit d’une étape importante visant à cesser la propagation de la COVID-19, tout en vous permettant de vous rendre là où vous devez être. Alors que nous entrons dans le mois de novembre et que nous approchons de la période des Fêtes, vous cherchez peut-être à vous rassurer à savoir que vous n’êtes pas un voyageur asymptomatique ayant contracté la COVID lorsque vous retournez chez vous auprès de votre famille ou de vos amis. »

Selon WestJet, les tests effectués avant le voyage, dont les résultats sont communiqués avant le départ, contribuent à acquérir cette tranquillité d’esprit avant de partir. La compagnie rappelle qu’elle travaille également à la mise à l’essai de tests effectués avant le voyage avec l’Administration de l’aéroport de Vancouver, qui doivent être lancés ce mois-ci.

Par ailleurs, WestJet souligne que les tests avant le voyage permettent de satisfaire aux exigences de nombreux pays des Caraïbes, d’Amérique centrale et du Sud, du Moyen-Orient et d’Asie, qui exigent une attestation de test négatif dans les 72 heures précédant l’arrivée des voyageurs afin qu’ils soient considérés comme admissibles dans le pays.

« Tandis que les gouvernements du monde entier cherchent des moyens d’attirer en toute sécurité les visiteurs pour des raisons professionnelles ou récréatives, offrir un plus grand éventail de tests COVID accessibles ainsi que des tests effectués au retour de voyage constituera un moyen de garantir la sécurité des citoyens, tout en contribuant à soutenir les économies qui ont été durement touchées par la baisse du tourisme », plaide le transporteur.

Indicateur