Projet d’acquisition de Sunwing par WestJet: des réactions contrastées des syndicats

  • Aviation
  •   03-03-2022  12:38
  •   Pax Global Media

Projet d’acquisition de Sunwing par WestJet: des réactions contrastées des syndicats
[Groupe CNW/Le Syndicat Unifor]
Pax Global Media

Tandis que le syndicat Unifor (qui représente environ 700 agents du service à la clientèle et des bagages de WestJet ainsi que 452 pilotes de Sunwing) applaudit le projet d’acquisition de Sunwing par WestJet, le SCFP (qui représente quelque 4800 agents de bord des deux compagnies) se montre beaucoup plus circonspect.

« Nous nous sommes impatients »

« Félicitations à WestJet et à Sunwing pour avoir conclu un accord », lance ainsi Scott Doherty, l'adjoint exécutif du président national d'Unifor.

Selon lui, l'intégration de Sunwing Airlines est une bonne nouvelle qui s’ajoute à la levée des restrictions de voyage par le gouvernement fédéral et au fait que les Canadiens voyagent davantage pour les affaires et le plaisir.

Unifor estime que le projet d’acquisition signifie plus d'emplois pour les Canadiens, alors que WestJet ajoutera une plus grande capacité aux destinations.

Le syndicat approuve le faut qu’au lieu que Sunwing complète la demande saisonnière avec des avions importés, la compagnie consacrera ses avions existants, autrement utilisés de façon saisonnière, à des opérations à longueur d'année au Canada. À ses yeux, cela signifie que « WestJet sera en mesure d'offrir des tarifs plus abordables en étendant immédiatement sa présence à bas prix au Canada ».

« Nous nous sommes impatients de favoriser les bonnes relations entre WestJet et Sunwing dans leurs nouvelles capacités  », résume donc Scott Doherty.

Le SCFP se battra bec et ongles

Du côté du syndicat des agentes et agents de bord de Sunwing, le ton est résolument plus combatif. Le SCFP affirme d’entrée de jeu qu’« il se battra bec et ongles pour défendre les droits et les emplois de ses 800 membres ».

« La pandémie a frappé très durement notre secteur, notre compagnie aérienne tout particulièrement. Nous surveillerons ces démarches de très près. Notre seul objectif est de défendre le moyen de subsistance de nos membres au fil de ce processus », déclare Rena Kisfalvi, présidente de la section locale 4055 du Syndicat.

Elle rappelle que la nouvelle convention collective, ratifiée une en juin 2021, inclut des gains importants, notamment un supplément pour les congés de maternité, le premier du genre dans le secteur du transport aérien.

« L’encre est à peine sèche sur notre nouveau contrat. Soyez assurés que nous allons défendre nos droits durement gagnés », lance Mme Kisfalvi.

De l’incertitude et de l’anxiété…

En ce qui concerne la branche du SCFP qui représente les employés de WestJet, l’heure est à la prudence.

« À l’heure actuelle, nous avons peu de détails, et de nombreux aspects de cette entente devront être réglés au fil du temps. Nous espérons que cette entente se traduira en expansion et en stabilité pour notre entreprise », indique la présidente du SCFP 4070, Crystal Hill, en reconnaissant que « la nouvelle crée de l’incertitude et de l’anxiété, en particulier pour le personnel de Sunwing ».

Mme Hill précise que la première et principale préoccupation du syndicat est « l’impact que tout cela aura sur les droits conférés par la convention collective aux employées et employés des deux entreprises ».

« C’est dans cet état d’esprit que nous aborderons cet accord. Tout changement au statu quo devra respecter les processus prévus par nos conventions collectives respectives », conclut-elle.

« Plus d’emplois pour les Canadiens »

Rappelons que pour leur part, WestJet et Sunwing ont indiqué que le projet d’acquisition n’entrainerait pas de pertes d’emploi, voire qu’il se traduirait au contraire par « plus d’emplois pour les Canadiens ».

Les partenaires ont aussi mentionné qu’ils entendent s'appuyer sur « leur histoire commune de relations de travail constructives » et qu’ils respecteront toutes les conventions conclues avec les associations syndicales et d'employés, y compris celles qui sont en place et celles qui font actuellement l'objet de négociations.




AJOUT [3 mars, 21 h 53]

Réaction des pilotes de WestJet représentés par l’ALPA

« Nous sommes encouragés d'entendre de la part des dirigeants des deux compagnies aériennes qu'il n'y aura aucune perte d'emploi dans le cadre de la reprise prévue, et nous sommes impatients de veiller à ce que les priorités des pilotes soient liées au succès futur de cette acquisition », a déclaré le capitaine Dave Kingston, président du conseil exécutif principal de WestJet, représenté par l'ALPA (Air Line Pilots Association).

Il ajoute :

« Du point de vue du groupe des pilotes, nous pensons que pour aboutir à un résultat positif, toute transaction avec Sunwing doit se traduire par des opportunités pour les pilotes. Parmi d'autres considérations importantes, cette transaction devrait offrir de meilleures protections du travail et une plus grande sécurité d'emploi aux pilotes des deux compagnies aériennes. »





LIRE PLUS – C’est confirmé : WestJet entend acquérir Sunwing 

LIRE PLUS – Andrew Dawson parle du nouveau voyagiste créé par Sunwing et WestJet 

LIRE PLUS – Le Bureau de la concurrence examinera le projet d’acquisition de Sunwing par WestJet 

 






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur