Près de 70 % des voyageurs envisageraient de prendre un vol international au cours des six prochains mois

  • Aviation
  •   08-10-2020  8:35
  •   Pax Global Media

Près de 70 % des voyageurs envisageraient de prendre un vol international au cours des six prochains mois
Pax Global Media

Selon un récent sondage du fournisseur mondial de données et d’informations relatives aux voyages OAG, 69 % des voyageurs entendent de prendre des vols internationaux au cours des six prochains mois.

Intitulé « The COVID-19 Recovery : Getting Passengers Back on Boar, le rapport », le rapport est basé sur une enquête conduite auprès de 4 000 utilisateurs de l’application Flightview Travel d’OAG.

LIRE PLUS : Deux nouveaux sondages éclairants sur les envies actuelles des voyageurs

Craintes modérées

Il appert que, dans l’ensemble, les répondants redoutent peu de contracter la COVID-19 pendant un vol.  La plupart des consommateurs se montrent également ouverts vis-à-vis du transport aérien.

Ainsi, parallèlement aux près de 70 % de voyageurs qui envisagent de prendre un vol international au cours des six prochains mois, 79 % ont des projets de vols intérieurs.

Invités à coter sur une échelle de 1 à 10 leur risque de contracter la COVID au cours d’un voyage, plus de la moitié des répondants ont donné une cote inférieure à 5. Quelque 21 % ont même indiqué n’avoir « aucune peur ».

Quelque 76% des voyageurs interrogés estiment que l’obligation de porter un masque est la mesure de sécurité la plus efficace que peuvent prendre les compagnies aériennes et les aéroports contre la propagation de la COVID-19. L’adoption de procédures de nettoyage améliorées arrive au deuxième rang.

L’empressement à voyager est plus prononcé chez les millénariaux et les membres de la génération Z. En fait, les membres de ces deux générations sont moins disposés à modifier leur façon de voyager. Ils souhaitent aussi davantage voyager dans leur pays que les membres des autres générations.

Toutes générations confondues, près du tiers des répondants n’entendent pas changer leurs habitudes de voyage.

De bon augure pour la relance

« La plupart des consommateurs, surtout les jeunes voyageurs, sont prêts à prendre l’avion si les circonstances s’y prêtent. L’absence de crainte est assurément surprenante. Elle est aussi de bon augure pour la relance du marché », commente John Grant, analyste en chef de OAG.

Il ajoute :

« Bien entendu, le rétablissement complet dépendra de la façon dont nous luttons contre la pandémie à l’échelle mondiale ainsi que de la levée en toute sécurité des restrictions sur les voyages. »

Priorité à la communication

OAG considère néanmoins que le partage de renseignements en temps réel demeure essentiel pour renforcer la confiance des voyageurs, et ce, avant même leur arrivée à l’aéroport.

Le sondage démontre d’ailleurs que 61 % des consommateurs souhaiteraient avoir des mises à jour en temps réel et des prévisions en matière de capacités des vols et des hôtels pendant le processus de recherche et de réservation.

À cette même étape, 53 % souhaiteraient aussi connaître le taux de transmission de la COVID-19 aux destinations prévues.

Pour consulter le rapport complet (en anglais) de OAG, cliquer ici.

Indicateur