Près de 7 000 employés mis à pied chez WestJet

  • Aviation
  •   25-03-2020  8:15
  •   Pax Global Media

Près de 7 000 employés mis à pied chez WestJet
Pax Global Media

WestJet a annoncé que 6 900 employés quitteront l'organisation, dont 90% d'entre eux partiront volontairement.

LIRE PLUS : Tout ce qu'il faut savoir sur la COVID-19

La compagnie aérienne a partagé la nouvelle dans une note publiée sur son blogue mardi 24 mars.

L'entreprise comptait environ 14 000 employés avant cette annonce.

« Aujourd'hui, 6 900 "WestJetters" reçoivent des avis confirmant les départs anticipés à la retraite, les départs anticipés et les congés volontaires et involontaires », a déclaré Ed Sims, président et chef de la direction de WestJet. « C'est une nouvelle dévastatrice pour tous les WestJetters. Le fait que nous ayons évité un résultat potentiellement pire témoigne de l'esprit et de l'attitude désintéressée dont font preuve nos employés, qui ont permis à WestJet de continuer à fonctionner avec un effectif collectif de 7 100 personnes. »

Depuis le début de la crise de la COVID-19, WestJet a mis en œuvre des mesures de réduction des coûts immédiates, notamment la libération de plus de 80% de ses effectifs contractuels, le gel des embauches, l'arrêt de tous les déplacements et formations non essentiels, la suspension de tous les mouvements de poste, suspendant plus de 75% de ses projets d'investissement et demandant aux fournisseurs une réduction ou un délai de paiement, a indiqué la compagnie aérienne.

WestJet President and Chief Executive Officer Ed Sims. (Pax file photo)

L’équipe de direction de la compagnie aérienne a consenti à une réduction de salaire de 50%, tandis que les vice-présidents et directeurs ont eu une réduction de 25%.

LIRE PLUS : WestJet suspend ses vols internationaux et transfrontaliers et réduit son service intérieur

La semaine dernière, WestJet a publié une communication dans toute l'organisation demandant à son équipe de "WestJetters" de sélectionner l'une des nombreuses options, notamment les congés sans solde, la retraite anticipée, la démission volontaire (départ anticipé), la semaine de travail réduite ou le salaire réduit.

« C'est grâce aux sacrifices des WestJetters que nous pouvons préserver un noyau de personnes qui resteront employées pour se préparer au moment où la situation se stabilisera, et nous pouvons chercher à remonter », a déclaré Ed Sims.

WestJet dit qu'elle travaille en étroite collaboration avec ses syndicats et associations d'employés qui ont collaboré pour aider à atteindre les niveaux nécessaires de congés volontaires et de réductions de salaire.

« Nous n'aurions pas pu réaliser ce qui était requis sans le soutien et la collaboration de nos dirigeants syndicaux et des dirigeants de nos associations d'employés », a déclaré Ed Sims.

La première vague de départs est prévue pour le 24 mars et la seconde pour le 1er avril.

Indicateur