Lundi,  28 septembre 2020  15:22

Porter Airlines suspend aussi ses vols « pour soutenir les efforts de secours de la COVID-19 »


Porter Airlines suspend aussi ses vols « pour soutenir les efforts de secours de la COVID-19 »

À compter de vendredi (20 mars), Porter Airlines suspendra ses vols en vue d'appuyer les efforts de santé publique en cours pour contenir le COVID-19. Le transporteur, qui a dû procéder à des mises à pied temporaires, prévoit reprendre le service le 1er juin.

« La restriction des activités des gens dans toutes les collectivités est nécessaire pour garder les membres de notre équipe et nos passagers en bonne santé et, éventuellement, pour mettre fin à cette pandémie qui se propage rapidement », a déclaré Michael Deluce, président-directeur général de Porter.

Le transporteur rappelle que l'exonération actuelle des frais de modification et d’annulation signifie qu'il n'en coûte rien à ses clients pour modifier un itinéraire existant.

« Nous demandons que seuls les passagers ayant des besoins de voyage immédiats d'ici le 20 mars et qui ne peuvent pas faire leur demande en ligne utilisent le Centre d'appels afin de réduire les temps d'attente », indique Porter.

Prête à contribuer aux efforts de rétablissement

Par ailleurs, la compagnie se dit prête à contribuer aux efforts de rétablissement en effectuant des vols pour faciliter le déplacement des fonctionnaires, les exigences de santé publique et les efforts de rétablissement économique.

« Porter FBO à l’aéroport Billy Bishop de Toronto restera ouvert pour répondre à ces besoins, ainsi qu’au service d’évacuation sanitaire provincial de l'Ontario et à d’autres services de l’aviation générale », précise-t-on.

Porter mentionne qu’il est possible de faire des réservations pour ses vols de Porter commençant le 1er juin. Tous seront entièrement modifiables et remboursables afin d’offrir aux passagers le maximum de souplesse lorsque les voyages recommenceront.

Mises à pied temporaires

« Il est regrettable que cette situation nous oblige à procéder à des mises à pied temporaires dans l’ensemble de notre entreprise. Nous faisons tout notre possible pour soutenir notre équipe durant cette période et nous avons l'intention d’accueillir à nouveau tous les membres de notre équipe lorsque nous reprendrons nos activités », a souligné Michael Deluce.

Il précise que le président exécutif Robert Deluce et lui-même ne reçoivent aucun salaire durant cette période et que tous les autres cadres qui resteront pendant la suspension temporaire verront leur salaire réduit de 30 % jusqu’à la reprise des vols.

Indicateur