Vendredi,  3 février 2023  18:37

Perturbations des voyages durant les Fêtes: le ministre Alghabra et les cies aériennes s’expliqueront


Perturbations des voyages durant les Fêtes: le ministre Alghabra et les cies aériennes s’expliqueront
Le ministre des Transports, Omar Alghabra.

Ce jeudi (12 janvier), le Comité permanent des transports, de l'infrastructure et des collectivités de la Chambre des communes entamera des audiences à propos des retards de voyage et du traitement des passagers aériens constatés à la fin de décembre dernier.

Hier (9 janvier), les membres du Comité ont unanimement voté en faveur du lancement de cette étude. Le ministre des Transports, Omar Alghabra, a déjà confirmé sa participation.

Le Comité entend aussi recevoir les dirigeants des compagnies aériennes (Air Canada, Sunwing, WestJet…) et ferroviaires (VIA Rail) concernées, ainsi que des représentants des aéroports, de l’Office des transports du Canada, de Transport Canada et des organisations de défense des passagers.


Des espoirs déçus

Les graves perturbations survenues fin décembre dans les aéroports et le service des compagnies aériennes rappellent celles du printemps et de l'été derniers, lorsqu'une vague similaire de retards, d'annulations et de pertes de bagages s'était produite.

Le 19 août, le ministre Alghabra avait d’ailleurs déjà comparu devant le Comité des transports à propos de la réponse de son gouvernement à ces retards et annulations dans les aéroports canadiens.

Hier, le ministre a toutefois attribué les malheurs des voyages de vacances à des « événements météorologiques extrêmes », une situation à distinguer de la cohue de l'été dernier, selon lui.


LIRE PLUS – Le ministre Alghabra mis sur la sellette par le Comité des Transports  


En novembre dernier, le ministre avait convoqué à son tour les acteurs du secteur aérien à un « Sommet sur la reprise du secteur du transport aérien ».


LIRE PLUS – Le «Sommet sur la reprise du secteur du transport aérien» du ministre Alghabra a eu lieu 


L’événement avait suscité un certain espoir quant à la reprise du secteur aérien du Canada et à l'amélioration des services aux personnes qui voyagent.


LIRE PLUS – Sommet sur la reprise du secteur aérien: les transporteurs et les aéroports réagissent favorablement 


Transports Canada exprimait spécifiquement sa volonté de collaborer avec ses partenaires pour « améliorer le rendement du réseau de transport aérien, en mettant l'accent sur la période des Fêtes à venir et en veillant à ce que d'autres améliorations soient apportées avant les volumes de l'été 2023 ».

On connaît la suite des choses…


Vers des mesures renforcées de protection des passagers aériens ?

Ce week-end, à la radio de CBC, le ministre a évoqué la possibilité que le gouvernement renforce les mesures de protection des passagers aériens, de façon à ce que les plaintes à l’encontre les compagnies aériennes soient réglées avant qu'elles ne parviennent à l'OTC, qui est lourdement débordé.

M. Alghabra a laissé entendre qu'il aimerait qu'il incombe davantage aux compagnies aériennes de dédommager les passagers avant que les plaintes ne soient déposées.

« Actuellement, de nombreux passagers ont l'impression que le fardeau leur incombe », a déclaré M. Alghabra, en exprimant le souhait que le fardeau repose plutôt sur la compagnie aérienne.

Excuses et risque de poursuites

De son côté, rappelons-le, Sunwing s'est excusée, la semaine dernière, d’avoir déçu ses clients en raison des perturbations des voyages survenues pendant le temps des Fêtes.


LIRE PLUS – Perturbations des voyages durant les Fêtes : Sunwing s’excuse et s’explique 


« Nous avons connu des échecs flagrants dans la mise en œuvre de notre réponse aux retards causés par les conditions météorologiques difficiles, dont les perturbations conséquentes ont limité notre capacité à repositionner les aéronefs et les équipages dans d’autres aéroports afin de pouvoir atténuer les retards des vols », ont admis Stephen Hunter, président et chef de la direction du Groupe de Voyage Sunwing, et Len Corrado, président de Sunwing Airlines.

Du même souffle, ils ont présenté un plan d’action « afin que ces problématiques ne se répètent ni en janvier, ni à aucun autre moment », précisant avoir réduit la capacité de janvier « afin de ramener nos plus hauts standards d’opération tout en éliminant les perturbations pour nos clients ».

MM. Hunter et Corrado ont également assuré que que Sunwing reconnaît ses obligations relatives au Règlement canadien sur la protection des passagers aériens – mieux connu sous son surnom de Charte des voyageurs aériens, promettant de s’y conformer.

Néanmoins, Sunwing fait face à une possible action collective impliquant des consommateurs dont les vacances ont été annulées.

 




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur