Samedi,  27 novembre 2021  16:18

OWG ajoute à sa flotte le B737-800 qui a auparavant appartenu à Frank DeMarinis (et avant cela, à Transat)

  • Aviation
  •   10-08-2021  22:21
  •   Pax Global Media

OWG ajoute à sa flotte le B737-800 qui a auparavant appartenu à Frank DeMarinis (et avant cela, à Transat)
Pax Global Media

Le 5 août dernier, OWG annonçait l’ajout à sa flotte, un an après son arrivée sur le marché aérien québécois, de son premier Boeing 737-800.

L’appareil en question appartenait préalablement à Frank DeMarinis, chef de la direction de TravelBrands. M. DeMarinis, rappelons-le, en avait fait l’acquisition dans le cadre d’une initiative privée. C’est le Groupe Chrono Aviation qui devait faire l’exploitation du B737-800 – qui avait auparavant été exploité par Transat.

LIRE PLUS – Frank DeMarinis acquiert un B737-800 ayant appartenu à Air Transat 

Finalement, c’est plutôt OWG qui le mettra en service en 2022 – « dès que sa cabine aura été modifiée à l’image et aux standards de OWG ». Pouvant accueillir 189 passagers et parcourir jusqu’à 5765 km, le B737-800 s’ajoute à une flotte qui comptera aussi trois Boeing 737-400 de 156 passagers.



OWG vers plus de destinations

Le nouvel appareil permettra à la filiale de Nolinor Aviation « d’offrir à plus voyageurs une expérience de vol positive, de parcourir de plus grandes distances et de soutenir la création de plus de 20 emplois spécialisés ».

En effet, pour OWG, ce type d’appareil représente l’occasion d’offrir des destinations un peu plus éloignées qu’avec la flotte actuelle. Il démontre aussi l’engagement de l’entreprise à poursuivre sa croissance.

« Avec ce nouvel appareil 737-800, nous allons offrir l’expérience HIGH LOVE de OWG vers plus de destinations. Il s’agit de la suite logique pour nous afin de continuer à réinventer l’expérience de voyage en prenant soin d’avoir toujours à cœur les intérêts et les besoins de nos voyageurs », a déclaré Marco Prud’Homme, président de Nolinor.

OWG entend dévoiler les nouvelles destinations qui seront desservies « dans les prochaines semaines ».

Patience pour les détails !

Entre-temps, rappelons que l’Office des transports du Canada a accordé à OWG une licence pour exploiter un service international régulier (gros aéronefs) vers trois nouvelles destinations : le Mexique, la République dominicaine et la Jamaïque.

En mars dernier, OWG obtenait aussi l’autorisation d’exploiter des services internationaux réguliers entre le Canada et les États-Unis.

« Comme indiqué lors du lancement de OWG, la vision de OWG est de réinventer l’expérience de voyage en ayant à coeur les voyageurs, il n’est donc pas surprenant que nous ajoutions les destinations le plus populaires », a indiqué Marco Prud’Homme à PAX.

Le président de Nolinor assurait aussi avoir « des plans spécifiques pour chacune des destinations », sans préciser lesquels ni si OWG a conclu (ou prévoit de conclure) des ententes avec des voyagistes pour remplir ses vols vers ses nouvelles destinations.

Jusqu’ici, rappelons-le, OWG a offert des vols vers Cuba, dans le cadre d’un partenariat avec Caribe Sol / Hola Sun, au départ de Montréal et de Toronto.


Marco Prud’Homme.



LIRE PLUS – Quels sont les plans de OWG au Mexique, en Repdom et en Jamaïque? Patience pour les détails! 

LIRE PLUS – OWG autorisée à voler vers le Mexique, la Repdom et la Jamaïque 

LIRE PLUS – L’OTC accorde une licence vers les É.-U. à Nolinor / OWG 




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur